Burkina : Le SPONG et l’UNICEF contrôlent  l’effectivité de la politique  de gratuité des soins

Posté par - 04/12/2020

Le Secrétariat Permanent des Organisations non gouvernementales (SPONG) a organisé le vendredi 4 décembre 2020, à Ouagadougou, un atelier de restitution des résultats du contrôle de  l’effectivité de la politique  de gratuité.   La rencontre a pour objectif d’informer les décideurs et l’opinion  publique  sur l’effectivité de l’application de cette mesure. En avril 2016, le gouvernement

Gratuité des soins de santé : Le SPONG fait le bilan de 2019

Posté par - 17/07/2020

Le groupe thématique santé du SPONG (Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales) et les points focaux du groupe thématique protection sociale font le bilan du contrôle citoyen de la mesure de gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes pour l’année 2019, dans 6  régions du Burkina. Ils

Gratuité des soins : Ce que dit une étude au Centre-Nord et au Sahel

Posté par - 23/05/2018

La campagne de lobbying d’avant les élections couplées de novembre 2015 auprès des candidats  a porté fruit avec l’entrée en vigueur le 2 avril 2016 de la mesure de gratuité de soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. Pour la suite, Save The Children, une des ONG sur financement

Gratuité des soins au Burkina : Rencontre de plaidoyer dans le Centre-Nord

Posté par - 28/11/2017

La ville de Kaya a accueilli, ce mardi 28 novembre 2017, une rencontre de plaidoyer avec les parlementaires de la Région du Centre-Nord. Initiée par l’ONG « Save The Children International Burkina » et ses partenaires, la conférence publique a porté essentiellement sur le bilan de la mesure de gratuité des soins de santé au Burkina Faso

Planification santé : Les résultats passés en revue

Posté par - 27/03/2017

En attendant les conclusions d’appréciation de la performance annuelle de l’année 2016 du secteur de la planification santé, le chef de file des partenaires techniques et financiers invite le ministère de la santé à fournir « un effort supplémentaire » en accélérant les procédures de remboursement aux structures de soins pour leur permettre de s’approvisionner « convenablement et