Burkina : L’amélioration de la gouvernance militaire au menu des concertations

Posté par - 18 avril 2019

Alors que l’opération Otapuanu, qui a abouti à « plus d’une centaine » d’interpellations, est à l’étape « consolidation » du territoire reconquis, le ministre de la défense se réjouit que l’armée ait « repris du poil de la bête » contre l’ennemi qui régnait  dans la partie orientale du pays. « Comme vous le savez, nos troupes

Militaires burkinabè et politique : Ce que dit la loi

Posté par - 25 novembre 2016

Dans l’optique de « remédier et d’adapter au contexte actuel » la loi portant statut général des personnels des Forces armées nationales (FAN) promulguée le 25 juin 2015, l’Assemblée nationale a procédé à la relecture de ladite loi ce jeudi 24novembre 2016. La relecture autorise à présent les  militaires à occuper de hautes fonctions administratives. Avec la

Burkina : Lancement d’un centre d’études en défense et sécurité

Posté par - 20 septembre 2016

Un Centre d’études stratégiques en défense et de sécurité (CESDS)  a été  présenté ce 20 septembre 2016 à Ouagadougou. Fondé par un groupe d’experts militaires, paramilitaires et universitaires, il a pour objectif d’être «un outil pour relever les défis sécuritaires qui se posent au Burkina Faso en particulier et au continent africain en général». “L’Afrique

Kossyam : l’ex-RSP Romuald Tuina aurait tenté de s’en prendre au Président du Faso

Posté par - 31 août 2013

Selon l’agence de presse AFP, les détonations entendues dans la nuit du vendredi 30 août 2013 entre 22h20 et 22h30 étaient dues en effet à l’explosion du groupe électrogène du Palais présidentiel. Mais pas seulement. L’agence rapporte en effet qu’un ex-soldat du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), la garde rapprochée du Chef de l’Etat, s’est

Mali : Ainsi, la guerre a finalement été déclenchée

Posté par - 12 janvier 2013

Crainte, repoussée, reculée, l’intervention  militaire hors armée malienne a finalement été déclenchée. Et ironie, ce n’est pas au nord, mais au centre même du Mali qu’elle a déposé ses tonnants canons et ses froufroutants hélicoptères. Il faut dire que le pouvoir « républicain » était sérieusement en péril, « l’île » d’oxygène de l’existence du pays était menacée d’asphyxie.

Un militaire confond sa servante à un voleur et la tue à coups de feu

Posté par - 6 juin 2012

Les usagers de l’échangeur de Ouaga 2000 ont été surpris cet après-midi de voir la voie menant au SIAO barrée par des manifestants de tous âges. Ceux-ci ont barré la route en guise de manifestation contre un homicide qu’un militaire du Régiment de Sécurité Présidentielle aurait commis sur une adolescente de 14 ans.

Bataillon Laafi : Ballet d’arrivées et de départs.

Posté par - 3 janvier 2012

Le Bataillon  Laafi, nom du contingent de 800 militaires que le Burkina s’est engagé à fournir à la mission de paix des Nations Unies au Darfour, renouvelle son  sang. Ce lundi 2 janvier 2012 dans l’après-midi, 102 éléments ont débarqué à l’aéroport international de Ouagdougou, pendant que plus 500 autres décollent pour le Darfour par

Le nouveau visage de l’armée burkinabè.

Posté par - 1 novembre 2011

Le nouveau visage de l’armée burkinabè se dessine en filigrane, au fil des débats et propositions, et encore plus visiblement au fil de la série de décrets de nomination pris par le Président du Faso dont il faut rappeler qu’il s’est attribué le portefeuille de ministre de la défense dans le nouveau gouvernement formé en

Le Groupement de Commandement d’Appui et de Soutien fait peau neuve

Posté par - 19 octobre 2011

Le Commandement militaire a procédé ce matin à la passation de service entre l’ancien commandant du Groupement de Commandement d’Appui et de Soutien, (GCAS ou camp Lamizana), le Colonel Moïse Minoungou (Actuellement à l’école de guerre au Maroc) et le Colonel Yaya Séré, ex commandant du bataillon Laafi au Darfour. Le contexte de crise au