Burkina : Militaires et gendarmes retraités en colère

Posté par - 24/01/2017

Ils avaient prévu de battre la terre rouge qui mène au ministère de la défense à Ouaga 2 000, le 20 décembre 2016. Pour éviter qu’il y ait amalgame avec le procès Madi Ouédraogo et 28 autres qui s’ouvrait le même jour, les militaires et gendarmes retraités du Burkina ont finalement entrepris leur démarche le mardi