Burkina : Le ministère de la justice offre un nouveau service aux justiciables

Posté par - 17 septembre 2019

Le ministre de la justice garde des sceaux, Réné Bagoro a procédé au lancement de la messagerie SMS pour les actes usuels délivrés par la justice ce mardi 17 septembre 2019 à Ouagadougou. Un nouveau service du ministère de la justice s’offre au public. Il s’agit d’une plateforme permettant aux abonnés de Telmob de demander

Burkina : Nouvelle loi sur l’organisation judiciaire

Posté par - 2 mai 2019

Ce jeudi 02 mai 2019, le ministre de la Justice Garde des Sceaux, Réné Bagoro était face aux députés pour défendre le projet loi portant organisation judiciaire au Burkina Faso. L’appareil judiciaire subira plusieurs mutations. La loi portant organisation judiciaire au Burkina Faso, a été adoptée par les députés au cours de la plénière ce

Justice au Burkina : Grand chantier d’interconnectivité des services en cours

Posté par - 4 décembre 2018

Conformément à sa politique d’informatisation et de dématérialisation du service administratif, le département de la justice et des droits humains se dote d’un schéma directeur informatique dont la présentation officielle a eu lieu ce mardi 4 décembre 2018 à Ouagadougou. 131 ordinateurs ont été remis à cet effet par l’Union Européenne, partenaire technique et financier

Burkina : Une étude ausculte l’accès à la Justice

Posté par - 21 novembre 2018

Comment parvenir à rendre la Justice plus accessible aux justiciables ? C’est la question à laquelle doivent répondre les participants à la rencontre de validation du document de travail portant accès à la justice au Burkina Faso.   L’accès à la Justice est un droit fondamental de l’homme prescrit par plusieurs engagements internationaux auxquels le Burkina

Burkina : Le ministère de la justice s’adapte aux objectifs du PNDES

Posté par - 30 mars 2017

Le ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique organise, du 30 au 31 mars 2017 à Ouagadougou, son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM). Il s’agira de réfléchir autour du thème général : « Réforme du secteur de la justice et des droits humains : Quelles contributions pour la mise en œuvre