Examens scolaires : « Ça se passe dans un contexte particulier avec une succession de crises » (Pr Stanislas Ouaro)

Posté par - 14 juillet 2020

Le ministre en charge de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) a procédé au lancement des examens scolaires à Banfora. Ainsi donc le Certificat d’Étude Primaire (CEP), le Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC), le Brevet d’Étude Professionnelle  (BEP) et le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ont tous débuté ce

Burkina : Le ministre de l’éducation testé positif au COVID-19

Posté par - 19 mars 2020

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), le Pr Stanislas Ouaro est atteint du coronavirus. Une information qu’il a partagée sur son profil facebook ce jeudi 19 mars 2020. Il vient donc s’ajouter à  la trentaine de cas positifs à la date du 19 mars 2020. Il

Burkina : La cité de Bassinko dotée de sa deuxième école primaire publique

Posté par - 5 mars 2020

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) a doté la cité de Bassinko d’une autre école primaire. Avec cette deuxième infrastructure, le Pr Stanislas Ouaro veut palier au manque de classes et stopper le surpeuplement dans les classes. La cérémonie d’inauguration est intervenue ce jeudi 5 mars

Burkina Faso : Une quarantaine d’écoles ont rouvert

Posté par - 28 février 2019

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), le Pr Stanislas Ouaro a présidé le jeudi 28 février 2019 à Ouagadougou, la revue annuelle 2018 du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il s’agit au cours de cette rencontre, le Cadre sectoriel de dialogue de l’éducation

Etablissements scolaires au Burkina : Les textes en relecture

Posté par - 6 septembre 2018

Les acteurs de l’enseignement sont en atelier du 6 au 7 septembre 2018. Il a pour objectif  de valider les projets de textes réglementaires relatifs aux établissements préscolaires, primaires, post-primaires et secondaires. Les questions de professeurs principaux, de l’organisation des examens blancs, les effectifs dans les établissements ont toujours été décriées par les acteurs du système

Burkina: Offrir une « seconde chance » aux talibés pour prévenir l’extrémisme

Posté par - 30 mars 2016

Tous ont droit à une « seconde chance ». Et offrir une seconde chance aux  140 000 enfants talibés, c’est agir pour contrer l’avancée de la radicalisation. Fort de cet état de fait, IQRA, qui veut dire « lire » en langue arabe, offre aux enfants talibés du Burkina une  « seconde chance » en les alphabétisant en langues nationales à