Gouvernement Dabiré I : « Plutôt, une chasse aux sorcières »

Posté par - 25 janvier 2019

Le nouveau Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a dévoilé son équipe gouvernementale dans l’après-midi du 24 janvier 2019. Certains observateurs s’attendaient à des changements radicaux. Mais, pour d’autres, les départs constatés ne sont pas anodins. Les commentaires vont bon train depuis la publication de la liste des membres du gouvernement Dabiré I. Pour le

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 3 août 2016

Posté par - 3 août 2016

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  le mercredi 03 août 2016, en séance ordinaire, de  09 H 30 mn à 15 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre

Burkina : Lucien Bembamba et Sidi Paré mis en accusation devant la Haute cour de justice

Posté par - 17 décembre 2015

 Le Conseil national de la transition a voté ce 17 décembre 2015 deux résolutions mettant en accusation devant la Haute cour de justice deux anciens ministres. Lucien Marie Noël Bembamba, ancien ministre des finances de Blaise Compaoré, et Sidi Paré, ancien ministre délégué à la sécurité sous la transition, sont respectivement accusés de détournements de

Remaniement ministériel : “On fait confiance au Chef de l’Etat” (Adama Kanazoé)

Posté par - 20 juillet 2015

Le Président du Faso Michel Kafando a effectué un remaniement ministériel pour venir à bout de la crise qui est née entre le Premier ministre Isaac Zida et le Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Quelques responsables de partis politiques, contactés par Burkina24, donnent leur appréciation. La plupart des réactions se focalisent sur le départ du

Burkina : Ces ministres qui n’ont pas droit aux vacances

Posté par - 18 août 2014

Le gouvernement burkinabè est parti en vacances sans tambour ni trompette. Le sommet du Traité d’amitié Burkina-Côte d’Ivoire a en effet noyé leur traditionnel « au revoir » sur le perron de la Présidence du Faso. Une entrée en matière qui annonce des vacances pas très reposantes pour certains ministres.