Burkina : Le MNLA chez Roch Kaboré

Posté par - 3 mars 2016

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré  a accordé une audience au président du Mouvement national pour la Libération de l’Azawad (MNLA) et président de la coordination des mouvements de l’Azawad, Bilal Ag Acherif dans la soirée du 03 mars 2016 à Ouagadougou, annonce un communiqué de la Direction de la communication (Dircom) de

Mossa Ag Attaher du MNLA: « Nous sommes à Alger pour décrocher un statut de fédéralisme d’État pour l’AZAWAD »

Posté par - 18 septembre 2014

Le MNLA a affirmé ce matin à Ouagadougou son attachement à un statut politique pour l’Azawad. Alors que les négociations débutées en début septembre à Alger achoppent sur l’ordre du jour, Mossa Ag Attaher, le porte-parole du mouvement, a expliqué la revendication des mouvements de l’Azawad d’avoir un fédéralisme d’État pour ce territoire. Un statut qui

Blaise Compaoré au Mali

Posté par - 29 juin 2014

Le Président du Faso, Blaise Compaoré, sera au Mali du 30 juin au 1er juillet 2014, annonce un communiqué de la direction de la communication de la Présidence du Faso. On devine que les négociations entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord Mali feront partie du menu de cette visite d’amitié et

Quand le MNLA justifie sa présence à Ouagadougou

Posté par - 22 mai 2014

Ouagadougou serait-elle devenue une base arrière pour les mouvements armés du Nord du Mali? Beaucoup de Burkinabè se posent la question, et ce, depuis le début de la médiation menée par le Président du Faso dans la crise malienne. Pour les représentants de ces mouvements, la réponse est non.

Situation à Kidal : IBK fait le choix du dialogue et de la « real politik »

Posté par - 20 mai 2014

Finalement, le Président malien Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) a décidé d’opposer la menace « des juridictions nationales et internationales » à l’attaque du Premier ministre Moussa Mara, à la mort des 36 Maliens et à la prise d’otages du MNLA. Dans son adresse à la nation le 19 mai, IBK a tenu  un discours martial qui, dès

Mali : Situation tendue à Kidal, le MNLA occupe le gouvernorat

Posté par - 18 mai 2014

Des affrontements ont éclaté ce samedi à Kidal dans le nord du Mali entre les forces armées maliennes et le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Ces affrontements ont débuté alors que le Premier ministre Moussa Mara effectuait une visite dans la ville bastion des éléments du MNLA. Selon la presse malienne, des

Mouvements du Nord Mali : « Nous n’allons jamais désarmer… »

Posté par - 8 janvier 2014

Le chargé de communication et président de la commission communication des trois mouvements armés maliens, MNLA (Mouvement national sur la libération de l’Azawad), HCUA (Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad) et MAA (Mouvement arabe de l’Azawad), Mossa Ag Attaher, a animé un point de presse le 8 janvier 2014 à Ouagadougou. Il s’est agi pour lui

Accord inter-malien : Le document de la division au sein du MNLA ?

Posté par - 21 juin 2013

La communauté internationale poussait un ouf de soulagement après la signature de l’accord inter-malien, ce 18 juin. Mais, sur le terrain, les faits augurent-ils des lendemains radieux pour les protagonistes et, plus loin, au sein du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) ?

Mali : Ce n’est que le début

Posté par - 19 juin 2013

Ouf ! Pourrait-on dire après la signature de cet accord qui  a pris onze jours pour macérer avant de se faire accoucher après plusieurs pirouettes et jeux de boubous. Des jeux de burnous qui ont fait craindre que le médiateur de la CEDEAO n’ait épuisé ses talents conciliateurs, puisque le dimanche 16 juin, des rumeurs faisaient

Mali : Peut-être un accord pour mardi

Posté par - 10 juin 2013

La signature de l’accord n’aura finalement pas lieu aujourd’hui lundi. Le gouvernement malien, d’une part, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et le Haut Conseil de l’Azawad (HCA), d’autre part, se laissent un jour de plus pour examiner le texte proposé par la médiation.

Mali : Kidal ou la revanche de l’armée malienne ?

Posté par - 6 juin 2013

Et voilà que les armes recommencent à tonner au Nord du Mali. L’armée malienne et les combattants du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) ont croisé ce mercredi les plombs à Anefis, dernier village sur le chemin de Kidal. Cet affrontement a tourné à la victoire de l’armée malienne. Bamako veut donc prendre Kidal

Mali : l’armée annonce vouloir reprendre Kidal, Anefis repris

Posté par - 5 juin 2013

Bamako, mardi 4 juin, l’armée malienne  a  annoncé  vouloir  reprendre la ville de Kidal occupée par des rebelles du MNLA qui refusent l’autorité de Bamako. Le mercredi 5 juin aux environs de 9h, elle a pris Anefis, localité située à une centaine de kilomètres au sud de Kidal et jusque-là occupée par le MNLA.  Plusieurs

MALI: Quand le MNLA tient sa force de la France

Posté par - 3 juin 2013

La position du MNLA est ferme: il n’est pas question que l’armée malienne entre à Kidal. Alors que des négociations ont repris pour aboutir à des élections sur tout l’étendu du territoire, le MNLA durcit sa position et semble même aller trop loin. L’arrestation ce samedi de personnes accusées d’espionnage au profit de l’État malien,

Présidentielle malienne: une course contre la montre qui bute sur Kidal

Posté par - 28 mai 2013

Les Maliens sont appelés aux urnes le 28 juillet prochain. C’est ce qu’ont décidé les autorités maliennes ce 27 mai, alors que des concertations se menaient dans la capitale burkinabè. Kidal étant toujours entre les mains de groupes armés touaregs, la présidentielle du 28 juillet s’annonce comme une course contre la montre qui bute contre

Mali : Un nouveau mouvement touareg est né

Posté par - 14 avril 2013

La Plateforme des cadres et des leaders kel-tamasheks  pour l’unité nationale du Mali est née et lancée le 13 avril 2013, selon RFI, rapporté par plusieurs médias maliens. Cette plateforme, qui vient porter à trois (en plus du MNLA et du MIA) le nombre  des mouvements qui se réclament des Touaregs, composée d’anciens ministres et de

Guerre au Mali : Le MNLA défend à l’armée malienne d’entrer à Kidal

Posté par - 30 janvier 2013

Après avoir reconquis Tombouctou, l’armée française est entrée dans la ville de Kidal en atterrissant à l’aéroport dans la nuit du 29 au 30 janvier 2013. La ville avait déjà été investie par le MNLA. Mais il n’y a eu aucun combat en les soldats français et ceux du Mouvement de libération de l’Azawad. Ces

Guerre au Mali : Silence assourdissant du MNLA, de Sanogo … et d’ATT

Posté par - 19 janvier 2013

Les choses se sont précipitées au Mali. En l’espace d’une semaine, le pays a définitivement basculé dans le vacarme des armes. Parmi les coups de feu et les crépitements, on peut distinguer le bruit que fait le silence de trois acteurs, à tout le moins, déclencheurs de cette crise que vit le Mali et qui

Crise malienne: Communiqué de presse du médiateur de la CEDEAO à l’occasion de la 1ère rencontre entre le gouvernement de transition, Ansar Eddine et le MNLA

Posté par - 5 décembre 2012

Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Médiateur de la CEDEAO pour la crise au Mali, a reçu, séparément puis ensemble, ce jour 4 décembre 2012, une délégation du Gouvernement du Mali conduite par Monsieur Tiéman COULIBALY, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, des représentants des groupes armés maliens dont le

Bilal Ag Acherif sur RFI: «Aqmi ne constitue pas une organisation avec qui on peut négocier»

Posté par - 30 novembre 2012

Dans un entretien accordé à RFI, le leader des rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), Bilal Ag Acherif a déclaré que: “Aqmi ne constitue pas une organisation avec qui on peut négocier de quoi que ce soit, parce que c’est une organisation étrangère, constituée d’étrangers, qui est venue d’ailleurs”.

Nord Mali : Négocier, même la charia ?

Posté par - 9 août 2012

Heureuses, pourrait-on dire, les nouvelles rapportées par Djibril Bassolé de Kidal et de Gao. Etonnantes, devrait-on penser, quand les premiers responsables des communautés assurent que les habitants boivent amoureusement le thé de l’entente avec les groupes islamistes qui occupent le  Nord Mali. Qui plus est,  ils assurent que ces derniers mouillent  turban, chéchia et boubou

Nord Mali : En avant toutes pour la charia !

Posté par - 21 juin 2012

Ils l’ont dit à Ouagadougou. Maintenant ils l’appliquent. Contrairement aux Maliens, à la CEDEAO, à l’ONU, Ansar Dine passe immédiatement de l’acte à la parole, avec  moyens et panache. Au nez et à la face du monde, ils ont fouetté copieusement un couple qui a eu l’outrecuidance de consommer le fruit défendu sans être couvert