RDC : Moïse Katumbi tente de nouveau de rentrer

Posté par - 5 août 2018

Pour la seconde fois consécutive, Moïse Katumbi, après la tentative manquée du vendredi 03 août, a de nouveau entrepris d’entrer dans son pays, la République démocratique du Congo. Son avion n’ayant pas obtenu l’autorisation d’attérir sur le territoire congolais, c’est depuis la Zambie qu’il tente de regagner par la route la région du Katanga dont

ONU : Moïse Katumbi porte plainte contre l’État congolais

Posté par - 4 juin 2017

Moïse Katumbi a annoncé avoir déposé ce vendredi 2 juin 2017 une plainte contre l’Etat congolais au bureau des Nations unies à Genève en Suisse. Cette plainte est la suite logique d’un “acharnement continu du pouvoir congolais contre sa personne et ses proches”, explique le communiqué signé de Moïse Katumbi. Le communiqué ajoute qu’ “en

RD Congo : Katumbi dévoile un « plan anticonstitutionnel » de Joseph Kabila

Posté par - 10 août 2016

En réponse aux dernières déclarations du président congolais, Moïse Katumbi a réagi ce mardi 09 août 2016 soupçonnant une nouvelle fois Joseph Kabila et la Majorité présidentielle (MP) de “tout faire pour se maintenir au pouvoir“. Pour ce faire, un nouveau calendrier électoral serait en préparation. MoIse Katumbi, dans un tweet, a tranché en réaction

RD Congo : Moïse Katumbi condamné à 3 ans de prison ferme

Posté par - 22 juin 2016

Selon Jeune Afrique, citant des sources judiciaires locales, le tribunal de paix de Kamalondo à Lubumbashi, dans le sud de la RD Congo, a condamné ce mercredi 22 juin 2016 l’homme d’affaire, Moïse Katumbi,  à 36 mois de prison ferme et à une amende d’un million de dollars de dommages et intérêts. Cette condamnation fait

R.D. Congo: Kinshasa s’en prend à l’Ambassade américaine

Posté par - 7 mai 2016

A la suite de la déclaration de l’ambassade américaine sur les allégations de mercenariat impliquant des ressortissants des Etats-Unis en relation avec Moïse Katumbi, les autorités de ce pays sont montées au créneau.  “Il est inapproprié de parler d’allégations” a estimé  le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, dans un communiqué et qu’il faudrait laisser la