Clément Sawadogo : « Le jeune du MPP ne doit pas être un paresseux »

Posté par - 8 octobre 2017

La 2e convention nationale des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’est tenue du 6 au 7 octobre 2017 à Ouagadougou. C’était sous le thème : « Employabilité des jeunes par l’auto emploi, quelle contribution de la jeunesse du MPP ? ». La cérémonie de clôture s’est déroulée au palais des sports de Ouaga 2000 ce samedi 7 octobre

Simon Compaoré: « La jeunesse du MPP, ce n’est pas de la farine »

Posté par - 7 octobre 2017

La 2e convention nationale des jeunes du  mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se tient du 6 au 7 octobre 2017 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée au palais de la culture Jean Pierre Guingané ce vendredi 6 octobre 2017. « Employabilité des jeunes par l’auto emploi, quelle contribution de la jeunesse du MPP ? ».

Alassande Sakandé : « Il faut responsabiliser les jeunes »

Posté par - 6 octobre 2017

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a organisé une assemblée générale suivie de la rentrée politique du parti ce jeudi 05 octobre 2017 à Ouagadougou. Cette cérémonie avait pour objectif de relancer les activités au sein du parti. Le jeudi 05 octobre 2017, le parti au pouvoir a organisé une assemblée générale  qui

« Si Blaise Compaoré voulait, il pouvait rester à Ouaga »

Posté par - 29 septembre 2017

Le retour de l’ancien Président du Faso Blaise Compaoré et de son frère cadet François Compaoré a fait couler beaucoup de salive ces derniers jours au Burkina. Alors que des mandats d’arrêt sont lancés contre les frères Compaoré, leurs partisans demandent leur retour au pays. Mais de l’avis du Secrétaire national de la jeunesse du

Bachir Ismaël Ouédraogo : « C’est l’entreprenariat qui va permettre à la jeunesse de s’en sortir »

Posté par - 28 septembre 2017

Le Secrétaire national de la jeunesse du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, était dans les locaux de Burkina 24 le mercredi 27 septembre 2017 pour s’entretenir sur la prochaine convention des jeunes dudit parti. Dr Ismaël Bachir Ouédraogo, expert de formation en économie des énergies renouvelables est également député à

Le MPP section Kadiogo « plante l’avenir » à Poedgo

Posté par - 11 septembre 2017

La section Kadiogo du Mouvement du peuple et le progrès (MPP) a planté des arbres dans le village de Poedgo, dans la commune rurale de Koubri, le dimanche 10 septembre 2017. Ce sont près de 500 plantes qui ont été mises en terre. Le Mouvement du peuple et le progrès (MPP), à travers sa section

Alassane Sakandé, nouveau Président de l’Assemblée nationale

Posté par - 8 septembre 2017

Les parlementaires burkinabè se sont réunis le vendredi 8 septembre 2017 pour la clôture de la session extraordinaire ouverte le 31 août 2017 et consacrée à l’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale. Après les votes, c’est Alassane Sakandé qui a été désigné pour présider l’Hémicycle.   Après le décès de Salifou Diallo et des

Salifou Diallo, « va-t’en, point barre » !

Posté par - 24 août 2017

« Tu as accompli des choses pour ta patrie. De grandes choses. D’autres n’ont pas abouti. Qu’à cela ne tienne, c’est la marque de l’homme, la marque de l’humanité. Aujourd’hui, tu as mis tout le monde d’accord sur ta personnalité, sur ta grandeur… tout le monde est d’accord et point barre ! », s’exclamait ainsi, Daouda Simboro, président

Salifou Diallo : « Les députés voteront cette loi, advienne que pourra »

Posté par - 2 juillet 2017

L’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) était face à la presse dans l’après-midi de ce dimanche 2 juillet 2017 au siège national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). La conférence de presse, principalement animée par le Président du MPP, Salifou Diallo, a porté notamment sur le projet de loi portant allègement

Sécurité intérieure : Quatre véhicules tout terrain pour les unités d’élite

Posté par - 16 mai 2017

Le ministère de la sécurité s’est fixé comme objectif à atteindre une intervention dans les 10 minutes pour les brigades anti-banditisme et terrorisme (ABT) et trente minutes pour les unités spécialisées de la police (UIP) et de la gendarmerie (USIGN). L’objectif est en passe d’être atteint. L’Union européenne par l’entremise de la coopération technique belge

Député Simboro : « Il faut un renouvellement du personnel politique au Burkina »

Posté par - 11 mai 2017

L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence française inspire de nombreux Africains. Par comparaison, ils font le rapport entre son âge (39 ans) et celui des différents présidents africains et de la classe politique en général qui est considérée vieillissante. La jeunesse africaine, en particulier burkinabè, peut-elle s’affranchir des « vieux politiques » et s’imposer ? Les conditions

Crise à l’arrondissement 3 de Ouaga : Le maire réfléchit à une saisine de la justice

Posté par - 7 avril 2017

La fronde politique opposant le maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou à certains de ses conseillers qui demandent sa démission se poursuit. Des conseillers municipaux avaient déposé, le vendredi 31 mars 2017, une motion de défiance. Après des meetings de soutien, le maire dudit arrondissement, Rainatou Ouédraogo/Sawadogo s’est prononcée le vendredi 7 avril 2017. Les

Motion de défiance à l’arrondissement 3 : L’Opposition appelle ses militants à « rester en alerte »

Posté par - 5 avril 2017

L’Opposition politique burkinabè, lors d’une rencontre qui a eu lieu le mardi 04 avril 2017 à Ouagadougou  s’est penchée sur la  motion de défiance lancée par les élus du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à l’encontre du maire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de l’arrondissement 3 de Ouagadougou. Une

Congrès du MPP : Cap sur le « contrôle » des maillons stratégiques de l’appareil d’Etat

Posté par - 13 mars 2017

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir a renouvelé son bureau exécutif national au sortir des travaux du deuxième congrès ordinaire ce dimanche 12 mars 2017. Le parti est dirigé à présent par Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale. Les congressistes ont pris des résolutions dont un « recadrage nécessaire » devant aboutir

Journées parlementaires : Le PNDES sous la loupe des députés MPP à Kaya

Posté par - 2 mars 2017

Le groupe parlementaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) organise du 2 au 4 mars 2017, ses premières journées parlementaires de l’année 2017. C’est Kaya qui sert de cadre pour ces journées qui ont connu à l’ouverture, la présence de Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale. Le thème retenu pour ces journées parlementaires

Salifou Diallo : « Le Président du Faso est le capitaine du navire »

Posté par - 4 janvier 2017

Le 29 décembre 2016, le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo a accordé une interview à nos confrères du quotidien Le Pays. Dans celle-ci, le garant du second pouvoir est revenu sur des sujets concernant son institution et des questions d’actualité. Burkina 24 a revisité cette interview en se tablant sur quelques questions posées par

Roch Kaboré : « Pour qu’il y ait une véritable rupture, il faut qu’elle soit au sommet et à la base »

Posté par - 30 décembre 2016

Qu’en est-il de la rupture avec les anciennes pratiques ? Est-elle effective au niveau du Gouvernement burkinabè ? Sont-ce là quelques questions auxquelles Roch Kaboré a répondu dans le cadre du bilan de l’An I de sa gestion du pouvoir. Un exercice auquel le président du Faso a consenti le 29 décembre 2016. Dans ses réponses, le

An I de Roch Kaboré : 10 heurs et malheurs de nouveaux conducteurs

Posté par - 29 décembre 2016

« Votre indulgence s’il vous plaît ! Nouveaux conducteurs ! ». C’est sans doute ce que l’on aurait pu écrire sur le dos du carrosse battant pavillon « Burkina Faso », le 29 décembre 2015. C’est en effet à cette date-là que Roch Marc Christian Kaboré prêtait serment sur la Constitution burkinabè. Un an après, zoom sur les 10 coups de

Violences à l’arrondissement 8 de Ouaga : Le MPP exclut quatre militants

Posté par - 7 décembre 2016

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a réagi aux violences perpétrées dans l’arrondissement 8 de Ouagadougou le 6 décembre 2016. Condamnant les actions posées, le parti présidentiel a pris des mesures conservatoires: quatre de ses militants ont été exclus. Lire aussi Arrondissement n°8 de Ouaga : Après la destitution du maire, les machettes ont

« Le régime déchu est parti avec les enveloppes qu’on distribuait à certains syndicats pour les faire taire » (Ludovic Bationo)

Posté par - 4 décembre 2016

Les Secteurs structurés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ont tenu leur convention nationale le samedi 3 décembre 2016 à Ouagadougou. Cette convention, qui coïncidait avec la commémoration de l’An I de la gestion du pouvoir par Roch Kaboré, a donné l’occasion aux secteurs structurés du parti de faire le bilan de la

 Opinion : “Que reste-t-il du triumvirat des RSS ?”

Posté par - 22 novembre 2016

Dans cette tribune, un citoyen s’interroge sur la solidité du trio qui dirige actuellement le Burkina, à avoir le Président Roch Kaboré, le Président de l’Assemblée nationale Salif Diallo et le ministre d’Etat chargé de la sécurité intérieure, Simon Compoaré. En janvier 2014, Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo et Simon Compaoré abrégés en RSS,

Tribune- “Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso”

Posté par - 21 novembre 2016

Dans cette analyse, Jacques Batiéno, professeur de philosophie, prône “la négociation politique”, notamment entre le CDP et le MPP. Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) et le Congrès pour la Démocratie et Progrès (CDP) n’est guère

Zéphirin Diabré : « En politique, il n’y a ni ami éternel, ni ennemi éternel»

Posté par - 25 octobre 2016

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina fait partie des sujets au centre de l’actualité nationale. D’abord, parce que l’institution semble être divisée à cause de deux regroupements qui s’y sont récemment créés : la Coalition des forces démocratiques pour un vrai changement (CFDC) et la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale

CODER : “Le MPP aux abois veut lancer une chasse aux sorcières”

Posté par - 24 octobre 2016

Dans cette déclaration, parvenue à Burkina24 sous le titre “le MPP aux abois veut lancer une chasse aux sorcières et plonger le Burkina Faso dans les abîmes”, la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER), réagit à la récente sortie du MPP sur la tentative de coup d’Etat du 8 octobre 2016.  Peuple du