Attentat contre la MINUSMA au Mali : “Un acte de grande lâcheté”, selon l’opposition

Posté par - 18 août 2014

L’opposition politique burkinabè, à travers son Chef de file, Zéphirin Diabré, a réagi aux décès de deux soldats burkinabè de la MINUSMA, morts dans un attentat-suicide, ce week-end. Dans un communiqué, l’opposition a condamné “fermement cet acte de grande lâcheté“. Tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes, l’opposition a souhaité une meilleure protection

Mort de deux soldats burkinabè au Mali : la compassion de l’ADF/RDA

Posté par - 18 août 2014

L’ADF/RDA (Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain), dans un communiqué, a exprimé sa “compassion aux familles éplorées et ses sincères condoléances à l’ensemble du peuple burkinabè” suite à la mort de deux sous-officiers burkinabè du bataillon de l’armée burkinabè déployé au sein de la mission onusienne de maintien de la paix au Nord Mali. Le

Mali : Deux sous-officiers burkinabè morts dans un attentat suicide

Posté par - 16 août 2014

Un attentat à la voiture piégée a eu lieu ce samedi 16 Août au Nord-Mali, faisant deux morts (des sous-officiers) et sept blessés (dont trois graves) parmi les casques bleus burkinabè, selon un communiqué de la Direction de la communication des forces armées burkinabè. D’après nos confrères de l’agence Reuters, l’attentat a eu lieu aux abords

Kidal : Le Président malien a demandé un arrêt des hostilités (AFP)

Posté par - 22 mai 2014

Le Président malien a demandé, dans un communiqué, l’arrêt immédiat des hostilités à Kidal, dans le Nord du Mali. Les groupes armés ont pris le dessus sur l’armée malienne lors des combats débutés dans la matinée du 21 mai 2014. Les forces armées maliennes ont tenté de reprendre le gouvernorat occupé depuis le weekend dernier

Mouvements du Nord Mali : « Nous n’allons jamais désarmer… »

Posté par - 8 janvier 2014

Le chargé de communication et président de la commission communication des trois mouvements armés maliens, MNLA (Mouvement national sur la libération de l’Azawad), HCUA (Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad) et MAA (Mouvement arabe de l’Azawad), Mossa Ag Attaher, a animé un point de presse le 8 janvier 2014 à Ouagadougou. Il s’est agi pour lui

Mali : Blaise Compaoré de nouveau sollicité

Posté par - 28 septembre 2013

Le Mali a encore besoin du Burkina. En effet, les groupes armés du Nord du pays que sont le  Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) ont suspendu les négociations avec le gouvernement malien et demandent au falicitateur Blaise Compaoré une

Mali : Ce n’est que le début

Posté par - 19 juin 2013

Ouf ! Pourrait-on dire après la signature de cet accord qui  a pris onze jours pour macérer avant de se faire accoucher après plusieurs pirouettes et jeux de boubous. Des jeux de burnous qui ont fait craindre que le médiateur de la CEDEAO n’ait épuisé ses talents conciliateurs, puisque le dimanche 16 juin, des rumeurs faisaient

Nord Mali : Situation humanitaire alarmante, SOS de Oxfam!

Posté par - 20 mars 2013

La problématique sécuritaire au Nord Mali ne va-t-elle pas faire oublier les besoins humanitaires ? A cette question, l’ONG Oxfam craint fort que la réponse soit l’affirmative et lance son SOS aux acteurs humanitaires et bailleurs de fonds en réponse à la situation humanitaire alarmante qui prévaut aujourd’hui dans cette région du Mali.

Guerre au Mali : Les derniers développements et la photo qui fâche

Posté par - 22 janvier 2013

– Tombouctou bombardée L’aviation française a procédé pour la deuxième fois  dans la nuit du lundi 21 janvier 2013 au bombardement de la ville Tombouctou. Elle a pris pour cible un QG d’un haut responsable de groupes islamistes. – L’état d’urgence prolongée pour trois mois L’état d’urgence au Mali, décrété le 12 janvier 2013, a

Mali : La France s’engage seule dans le nord avec l’armée malienne

Posté par - 16 janvier 2013

L’armée française s’est engagée au sol après les frappes aériennes, et se dirige, avec l’armée malienne, vers le nord  du Mali afin de poursuivre les jihadjistes. La ville de Diabaly est toujours entre les mains des terroristes et certaines sources affirment qu’ils utilisent la population comme bouclier humain. Le Nigeria a annoncé que les premiers

Sécurisation de la frontière Burkina- Mali : 500 soldats déjà déployés

Posté par - 11 janvier 2013
Les diplomates lors des exposés des ministres (Ph : B24) Le ministre d’Etat et des affaires étrangères du Burkina Faso, Djibrill Bassolé et le ministre de la sécurité Jérôme Bougouma, ont rencontré le corps diplomatique accrédité au Burkina Faso le jeudi 10 janvier 2013. Au menu des échanges : la situation actuelle de la sécurisation de

Mali : Les Etats-Unis excluent d’envoyer des troupes

Posté par - 1 octobre 2012

Les Etats-Unis ne comptent pas envoyer de troupes au Nord-Mali. C’est le Général Carter Ham, commandant des Forces armées en Afrique (Africom), qui l’annoncé à Alger ce dimanche,  rapporte BBC. Il a rappelé la position de son pays qui veut une solution politique et diplomatique à la crise au Mali. Le Général appuie ainsi  la

Troupes au Nord Mali : le Togo, le Nigeria, le Niger, le Sénégal, le Cap-Vert, l’Afrique du Sud et le Tchad prêts à contribuer

Posté par - 1 octobre 2012

Les pays d’Afrique prêts à contribuer militairement et matériellement à la Mission de la CEDEAO au Mali (MICEMA) sont le Togo, le Nigeria, le Niger, le Sénégal (hommes du génie ou policiers), le Cap-Vert (des médecins), le Tchad et l’Afrique du Sud. Le Niger a précisé qu’il interviendra à partir de ses frontières, ceci afin

Et si les terroristes se mettaient à raffoler de l’Africain ?

Posté par - 28 août 2012

Cette litanie-là tombait dans l’habituel : « Les Français n’entendent point négocier avec les terroristes la libération d’un otage français détenu par des terroristes ». C’est normal que cette note-là paraisse discordante : « le gouvernement algérien a toujours refusé de directement négocier, pour obtenir la libération de ses ressortissants ». Malheureusement, elle devient récurrente. Otages africains ? Peu pour terroriste ! Les

Nord Mali : Négocier, même la charia ?

Posté par - 9 août 2012

Heureuses, pourrait-on dire, les nouvelles rapportées par Djibril Bassolé de Kidal et de Gao. Etonnantes, devrait-on penser, quand les premiers responsables des communautés assurent que les habitants boivent amoureusement le thé de l’entente avec les groupes islamistes qui occupent le  Nord Mali. Qui plus est,  ils assurent que ces derniers mouillent  turban, chéchia et boubou

Otages européens libérés : bref passage à Ouagadougou

Posté par - 20 juillet 2012

 Libérés ce mercredi par le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO), avec le concours du Burkina Faso, les trois otages (une italienne et deux espagnols) sont arrivés à Ouagadougou autour de 13h. A la Base aérienne militaire, deux avions les attendaient pour les ramener vers leurs patries respectives où ils

Mali : Bal de crises et arlésienne danse du soumou*

Posté par - 9 juillet 2012

La montagne du mini-sommet de la CEDEAO a accouché d’une flopée de souris… pardon, de recommandations pour sortir le Mali de la crise où il est plongé et où il compte attirer ses pays voisins et frères. Ces derniers ne veulent évidemment pas le rejoindre dans ce cloaque, mais ils dansent toujours dans la restreinte

Laïcité au Burkina : Un débat national en septembre prochain

Posté par - 22 juin 2012

La perdrix acquérant de l’expérience en voyant plumer la poule, les autorités burkinabè ont décidé de devancer l’iguane dans l’eau. Un débat national sera organisé dans la première décade de septembre 2012 sur la laïcité au Burkina. Les préparatifs sont confiés au Comité de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des réformes politiques

Situation alimentaire au Sahel : les uns mangent, les autres meurent de faim

Posté par - 15 juin 2012

L’inégalité est la règle dans le monde. Pendant que les Occidentaux se préoccupent de leur portefeuille qui se vide, les Sahéliens pleurent parce que leur estomac se ratatine. Au niveau des Sahéliens, pendant que les uns crient famine, les autres grignotent des mets raffinés à grand renfort de colloques, de réunions et de banquets dont