Togo : un nouveau code de la presse “plus sévère” adopté

Posté par - 4 novembre 2015

Le Parlement togolais vient d’adopter un nouveau code pénal qui prévoit des peines de prison en cas de délits de presse. Cette nouvelle disposition met ainsi fin à dix ans de dépénalisation criminelle. Selon l’article 497 de ce code, la publication, la diffusion ou la reproduction de nouvelles fausses est punie d’une peine d’emprisonnement de 6