Affaire canettes périmées : Les frères Obouf condamnés à un an de prison ferme

Posté par - 3 avril 2015

Le verdict du procès de la Société Boureima et frères (Obouf) SA dans l’affaire des canettes périmées est tombé ce 3 avril 2015. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Ouagadougou a reconnu Boureima Ouédraogo, PCA du groupe Obouf, le Directeur général, Noufou Ouédraogo et le technicien tunisien Ferchichi Rached coupables de « tromperie

Affaire OBOUF : La COSTE suggère un durcissement de la loi

Posté par - 28 mars 2015

Quelques heures après la tenue du procès du groupe OBOUF, la Coalition pour le suivi de la transition et des élections réunies en Assemblée générale ordinaire a souhaité que pour le cas d’espèce, la loi n°15-94 relative à la concurrence au Burkina Faso soit révisée en vue d’un relèvement des sanctions. Cela a été dit

Le procès OBOUF renvoyé au 27 mars 2015

Posté par - 24 mars 2015

Le procès de la société OBOUF SA, du PDG du Groupe OBOUF et de 12 autres personnes a été renvoyé au 27 mars 2015 afin de permettre à la défense d’analyser un rapport d’expertise sur la toxicité des produits découverts le 19 février dans l’entrepôt de la société. Les avocats de la défense, Me Antoinette

Affaire Obouf : Aucun produit JUMBO n’est concerné

Posté par - 18 mars 2015

Ouagadougou, le 17 mars 2015 Partenaire de longue date des cuisinières burkinabè, l’ensemble du personnel JUMBO s’est trouvé profondément choqué et attristé par la récente affaire Obouf. La qualité de nos produits a toujours été au cœur des préoccupations de JUMBO et nous avons suivi les premières informations relatives à l’affaire Obouf avec beaucoup d’attention.

Affaire OBOUF : Doute sur les dates de péremption du produit Jumbo

Posté par - 16 mars 2015

Des membres du comité syndical CGT-B de la Société industrielle burkinabè d’épices et d’aliments (SIBEA), assurant autrefois la production et la commercialisation de Jumbo, étaient face aux Hommes de médias, ce lundi 16 mars 2015 à Ouagadougou. « Doutant fort » que les dates de péremption du produit ne soient falsifiées comme celles des canettes par le

Boissons périmées : Le procès d’Obouf reporté au 24 mars 2015

Posté par - 16 mars 2015

Le procès du PDG d’Obouf, Boureima Ouédraogo, et de 13 autres personnes (dont la personne morale le groupe OBOUF) impliquées dans l’affaire des boissons périmées et falsifiées, prévu pour ce 17 mars 2015 au Tribunal de grande instance de Ouagadougou, a été reporté au 24 mars 2015, a appris Burkina24 auprès de sources proches du

Boissons périmées : Le syndicat des médecins précise les risques courus

Posté par - 15 mars 2015

Le Syndicat des médecins du Burkina, dans cette déclaration, apporte des précisions sur les risques courus dans la consommation des boissons périmées, que commercialisaient le groupe OBOUF. C’est avec un grand désarroi que le syndicat des médecins du Burkina (SYMEB) a suivi « l’Affaire des produits périmés » du groupe OBOUF et comme à l’accoutumée ne saurait

Affaire de boissons périmées : La Coalition contre la vie chère donne de la voix

Posté par - 5 mars 2015

La Coalition contre la vie Chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC), dans une déclaration, condamne la découverte d’importants stocks de boissons périmées dans les magasins du groupe OBOUF. Elle interpelle les autorités sur les mesures de contrôle de qualité des produits de grande consommation et exige également que lumière soit

Affaire boissons périmées : Le Premier ministre félicite la police

Posté par - 3 mars 2015

Le Premier ministre Isaac Zida a, dans un communiqué rendu public ce 2 mars 2015, félicité la Police nationale pour la saisie des canettes de boissons périmées dans l’entrepôt du groupe OBOUF, il y a de cela presque deux semaines. « Je voudrais par le présent communiqué, féliciter la Police Nationale pour cette action d’éclat », a

« Appel au boycott pur et simple » des boissons périmées du groupe OBOUF

Posté par - 25 février 2015

Les associations de consommateurs donnent de la voix dans l’affaire des canettes de boissons périmées dont les dates de péremption étaient falsifiées par le groupe OBOUF. Dans une déclaration commune lue lors d’un point de presse ce 25 février et signée de quatre associations, elles appellent à boycotter les produits incriminés. L’Association des consommateurs du