La guerre anti-coloniale de 1916 : 100 ans après, un moment d’Histoire nationale à commémorer et à enseigner

Posté par - 29 septembre 2016

Ceci est une contribution  à l’histoire du Burkina. L’année 2016 marquera le centenaire de la révolte Bwa de 1916.  En effet, cette révolte qui a failli mettre en péril la domination coloniale dans notre pays, mobilisa plus de 500000 personnes  insurgées et resta l’une des plus meurtrières guerres coloniales de l’Afrique de l’Ouest. Elle demeura

Révolte bwa de 1915-1916 : Le cours d’histoire de l’Inspecteur Gnimien

Posté par - 29 septembre 2016

Dans cette publication, l’inspecteur d’histoire-géographie Gaston Gnimien raconte la révolte des Bwa. Sous l’impulsion de son président Salifou DIALLO, l’Assemblée Nationale a effectué sa rentrée parlementaire sous le signe des 100 ans de ce que la littérature coloniale a confiné dans l’appellation « révolte bwa de 1915-1916 » mais qui, en réalité, fut un processus insurrectionnel qui

Présidence de la Commission de l’Union africaine: Pourquoi Jean-Baptiste Natama devrait être candidat ?

Posté par - 29 septembre 2016

Dans la déclaration qui suit, le Mouvement de la Jeunesse Africaine soutenant la candidature de Jean-Baptiste Natama à la Présidence de la Commission de l’Union Africaine, décline les raisons de son appel. Lisez plutôt. Sa vision pour l’Afrique, sa foi et son combat inlassable en faveur de l’impérieuse et possible renaissance de l’Homme et du

Bilan d’Isaac Zida : Roland Kaboré répond au MERCI

Posté par - 28 septembre 2016

Dans cette déclaration parvenue à Burkina24, Roland Kaboré dit vouloir apporter une réponse à la conférence de presse du mouvement MERCI (Mouvement pour l’engagement et le réveil citoyen), notamment sur le bilan de gestion de l’ex-Premier ministre Isaac Zida. Le lundi 26 septembre dernier, le Mouvement pour l’Engagement et le Réveil Citoyen (MERCI)  a tenu

Salifou Diallo et l’exécutif : « Et s’il suggérait ainsi que les Burkinabè ont fait un mauvais choix à la présidentielle de 2015 ? »

Posté par - 24 septembre 2016

Dans cette tribune, un citoyen donne son analyse de la sortie du président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo, sur la politique de mobilisation des ressources du gouvernement burkinabè. Une telle interrogation pourrait sonner comme une provocation aux yeux des sympathisants du pouvoir MPP (Mouvement du Peuple pour le Progrès), qui y verraient une tentative malsaine

Ablassé Ouédraogo : “Les préoccupations du gouvernement Roch Kaboré divergent de celles du peuple burkinabè”

Posté par - 19 septembre 2016

Le Président du Parti “Le Faso Autrement” Ablassé Ouédraogo a donné sa lecture de la situation nationale, et plus précisément sur la commémoration de l’An I du putsch du 16 septembre 2015.  Une analyse qu’il a faite sur son mur Facebook et dont nous reproduisons l’intégralité.  Après la confiscation de l’insurrection des 30 et 31

Martyrs de l’insurrection et responsabilité de Zida : Les questions d’un citoyen

Posté par - 19 septembre 2016

Dans cette déclaration, un citoyen donne son opinion sur la responsabilité de l’ancien Premier ministre Isaac Zida par rapport aux personnes décédées lors de l’insurrection populaire d’octobre 2014. Burkinabè, Je suis persuadé que je ne suis pas le seul citoyen en qui brûle le désir de s’exprimer sur la dernière sortie médiatique de madame le

Procès des putschistes: L’UPC pour une retransmission en direct

Posté par - 16 septembre 2016

A l’occasion de la commémoration de l’anniversaire du putsch du 16 septembre 2015, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) apporte son analyse et appelle à un jugement des dossiers de ce putsch. Peuple du Burkina Faso, Il y a une année déjà que quatorze(14) de nos compatriotes tombaient sous les balles de l’ex-Régiment

Burkina : Le SYNAPAGER s’adresse au ministre de l’éducation nationale

Posté par - 15 septembre 2016

Dans cette déclaration, le Syndicat national des Personnels d’Administration et de Gestion de l’Education et de la Recherche (SYNAPAGER) soumet un certain nombre de problèmes au ministre de l’éducation nationale. Par cette lettre ouverte, le Syndicat national des Personnels d’Administration et de Gestion de l’Education et de la Recherche (SYNAPAGER) attire l’attention de l’opinion nationale

Tribune – “Et si nous supprimions l’armée ?”

Posté par - 12 septembre 2016

Koudraogo Ouédraogo a une idée: supprimer l’armée. Pourquoi ? Il s’en explique dans cette déclaration. Voici un sujet sur lequel, je mène la réflexion depuis quelques années déjà. À quoi servent les 11 000 (sinon plus) hommes et femmes mobilisés en permanence et entretenus aux frais du contribuable ? En avons-nous besoin ? Du rôle de l’armée

Tribune – “Gouvernance de l’administration publique : Pourquoi la loi 081 est très très mauvaise ?”

Posté par - 9 septembre 2016

Dans cette déclaration, Ousmane Djiguemdé dissèque la loi 081 portant statut de la Fonction publique au Burkina Faso.  On ne peut pas avoir contribué à déstructurer l’Administration publique dans ses principes (par les raccourcis d’accès aux emplois publics), dans son fonctionnement (par le travestissement des processus décisionnels) et dans son contenu (par sa politisation, la

CAMEG : “Monsieur le Ministre, restez stoïque et zen !”

Posté par - 2 septembre 2016

Dans cette déclaration, Wendmissida Sankara apporte son soutien au ministre de la santé dans le débat sur la situation qui règne à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG) Depuis un certain temps, des acolytes de Dr Jean Chrysostome KADEBA (DG de la CAMEG) et Dr Bocar KOUYATE (ex PCA de la CAMEG) se

Elections à la Chambre de commerce : Une coalition d’acteurs économiques met en garde

Posté par - 25 août 2016

Dans cette déclaration parvenue à notre rédaction, une coalition d’acteurs économiques se prononce sur le climat qui règne les élections à venir à la chambre de commerce. Elle précise qu’elle se démarque de tout acte “non républicain” à l’encontre desdites élections. Au regard de la situation socio-économique de notre pays marquée par la paupérisation croissante

Ablassé Ouédraogo : “Si j’étais Simon Compaoré, je libérerai le peuple burkinabè et irai me cacher”

Posté par - 10 août 2016

 Le Président du Faso Autrement, Ablassé Ouédraogo, a répondu, sur son profil Facebook, au deuxième président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et par ailleurs ministre d’Etat en charge de la sécurité intérieure, Simon Compaoré, qui lui avait suggéré d’aller “se cacher” après le score qu’il a obtenu à l’élection présidentielle. Ce “conseil”

Burkina : Des étudiants et stagiaires en Algérie s’adressent à Roch Kaboré

Posté par - 9 août 2016

Dans cette lettre ouverte, des étudiants et stagiaires burkinabè vivant en Algérie exposent au président burkinabè leurs préoccupations. Excellence Monsieur le Président du Faso, salut sur vous. Nous aurions aimé deviser longtemps  dans un air de famille, mais le réel nous pousse à la phrase, nous sommes contraints par les colorations du présent. Il est

CENI: De la nécessité des réformes de fond

Posté par - 8 août 2016

Dans la foulée de la passation de charge à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le journaliste, écrivain et chroniqueur politique, Adama Bayala, s’est penché sur le statut de l’organe technique en charge de l’administration des processus électoraux.  Relevant que l’indépendance organique et fonctionnelle de la CENI reste une conquête, il a

Tribune – “Un impair de plus, Thiéba chasse publiquement les investisseurs”

Posté par - 8 août 2016

Ousmane Djiguemdé, dans cette nouvelle tribune, réagit sur la dernière conférence de presse du Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Pour lui, le chef du gouvernement aurait mieux de s’attarder sur les potentialités du Burkina au lieu d’en exhumer les tares. De plus, il estime que les nouvelles taxes imposées par le gouvernement ne sont pas

Opinion – “Djibrill Bassolé, l’homme qui fait peur au pouvoir MPP”

Posté par - 7 août 2016

Le comité de soutien section Europe de Djibrill Bassolé réagit de  nouveau sur la situation du Général incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). Au moment où la Cour de justice de la CEDEAO, encore une fois, renvoie au visage de l’Etat burkinabè ce que, avec courtoisie, nous appellerons son indélicatesse

“L’insurrection populaire s’est inspirée des idéaux du Président Thomas Sankara”, selon l’UGEP

Posté par - 4 août 2016

Dans cette déclaration, l’Union de la Gauche Extra Parlementaire (UGEP) se prononce sur le 4 août 1983 et des répercussions de la Révolution sur le Burkina.  Peuple du Burkina Faso, ouvriers, paysans, travailleurs démocrates et patriotes  progressistes ; 05 Août 2016 : c’est le 56ème  anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance politique nationale ; 04 Août

Le boulevard circulaire et le don de la discorde

Posté par - 1 août 2016

« Les sermons du vieux  Yelmigan » est une chronique satirique proposée par un « Observateur » avisé de la société burkinabè. Elle traite deux fois par mois (le 1er et le 15 du mois) sur Burkina 24 de sujets liés à la vie de la nation burkinabè. Véritable sermonneur, le Vieux Yelmigan ne prendra pas de gant pour parler

Opinion : « Tonton Ablassé Ouédraogo, ce n’est pas arrivé »

Posté par - 30 juillet 2016

Ceci est une réponse de Souleymane Ouédraogo, militant du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), à Ablassé Ouédraogo, président du Faso Autrement, qui avait récemment adressé une lettre ouverte au Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. « Il apparait difficile qu’en dehors des partis regroupés acceptés de toutes et de tous, le président du

Immobilisme au sommet de l’État : Le gouvernement Thiéba disqualifié

Posté par - 28 juillet 2016

Roch Marc Christian Kaboré va-t-il changer de Premier ministre ? Si oui, optera-t-il pour le MPP ou essayera-t-il un autre joker ? Par exemple, entre Zéphirin Diabré, Me Bénéwendé Sankara ou Ablassé Ouédraogo ? Ousmane Djiguemdé, dans cette nouvelle tribune, continue dans sa logique et estime que pour que le Président du Faso réussisse à

Lettre ouverte au Pr Luc Marius Ibriga

Posté par - 28 juillet 2016

Ceci est une lettre ouverte de l’Association convergence citoyenne panafricaine (CCP/BF) au Pr Luc Marius Ibriga sur les suites judiciaires de l’audit de la Transition. Monsieur le Président, Le 11 janvier 2016, au lendemain de sa prise de fonction à la tête de l’Etat au Burkina Faso, le Président Roch Christian Kaboré vous avait reçu

Allègement des procédures d’exécution des projets : L’UPC dénonce une “légalisation de la corruption”

Posté par - 27 juillet 2016

Le projet de loi portant allègement des conditions d’exécution des projets, programmes et activités de développement ne rencontre décidément pas l’assentiment de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Dans cette déclaration, le parti d’opposition burkinabè expose ses griefs contre ce qu’il appelle un projet de loi “rétrograde” qui va autoriser une “légalisation des

Arrondissement 4 de Ouaga : Des jeunes plaident pour que les élections ne soient pas annulées

Posté par - 27 juillet 2016

Dans cette lettre ouverte adressée au ministre en charge de la sécurité intérieure, des jeunes regroupés au sein d’une organisation de la société civile plaident pour le maintien des résultats des élections municipales dans l’arrondissement 4 de Ouagadougou.  Monsieur le ministre ; Le Cercle d’Initiative et d’Action des Jeune pour la Bonne Gouvernance (CIAJ-BG) est une

Opinion: Que faire de Djibrill Bassolé ?

Posté par - 26 juillet 2016

Dans cette déclaration, Kassim Traoré, soutien de Djibrill Bassolé, s’interroge sur le sort du Général de gendarmerie, incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) dans le cadre de l’enquête sur le putsch du  16 septembre 2015. Détenu à Ouagadougou depuis septembre 2015, dans le cadre de la tentative de putsch contre

Risques d’inondations répétées : Nos pleurs célèbreraient-ils notre auto-malédiction collective ?

Posté par - 24 juillet 2016

Les inondations qui ont dernièrement frappé le Burkina Faso continuent de susciter des commentaires de la part des citoyens. Dans cette tribune, l’un d’eux pose le débat sur la responsabilité collective de la communauté vivant à Ouaga sur cette catastrophe. Je m’appelle « Kinkirga ». Chères majestés du village, chers parents, je vous demande des

Tribune : “Et si les RSS venaient de perdre le pouvoir ?”

Posté par - 21 juillet 2016

Dans cette tribune, le citoyen Ousmane Djiguemdé fait une analyse de la gestion politique, économique et sociale du Burkina Faso sous la houlette des trois premiers responsables du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), à savoir Roch Kaboré, Simon Compaoré et Salifou Diallo. Ceci est une analyse politique d’un début de règne qui ressemble