Burkina : Iamgold Essakane et Bolloré poursuivies pour « fraude en matière de commercialisation de l’or»

Posté par - 6 août 2019

Un nouvel épisode de l’Affaire du Charbon fin s’ouvre. En janvier 2019, dans la suite de la gestion de l’Affaire dite du charbon fin impliquant la mine d’Iamgold Essakane SA, la Brigade nationale antifraude de l’or (BNAF) avait conclu « à l’absence d’infraction de fraude à la commercialisation de l’or et des substances précieuse », a

Burkina : 52,662 tonnes d’or produites en 2018

Posté par - 26 mars 2019

La production d’or au Burkina Faso a connu une évolution en 2018. Alors qu’elle était de 45,6 tonnes en 2017, elle est passée à 52,662 tonnes en 2018, a indiqué le ministère des Mines et des carrières lors des travaux d’ouverture du 1er Conseil d’administration su secteur ministériel (CASEM), le 25 mars 2018 à Koudougou.

Corruption dans le secteur minier : Les hommes politiques sont en tête

Posté par - 5 février 2015

Le Réseau national de lutte anti-corruption REN/LAC a présenté les résultats de son étude sur les perceptions et présomptions de corruption dans le secteur minier au Burkina Faso ce 5 février 2015 à Ouagadougou. L’objectif était de produire une analyse diagnostic de la situation de la corruption dans le secteur minier. Entamée en 2013, cette

Namissiguima : True Gold suspend temporairement ses activités

Posté par - 15 janvier 2015

Ses installations incendiées par des populations en colère, le 14 janvier dernier, la société True Gold, qui opère à Namissiguima, dans le Yatenga, a décidé de suspendre temporairement ses activités. “True Gold Mining a été confrontée le 14 janvier à une manifestation sur le site du projet Karma près de Ouahigouya dans la région du Nord, qui

Côte d’Ivoire : La production d’or proche de 18 tonnes en 2014

Posté par - 26 décembre 2014

La production d’or en Côte d’Ivoire atteindra 18 tonnes en 2014, selon des sources gouvernementales. Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, a annoncé ce mardi que la   production d’or en Côte d’Ivoire atteindra 18 tonnes en 2014. C’est deux tonnes de plus selon les estimations faites par les autorités ivoiriennes, et 16,8 % de

Sous-sol burkinabè : Un réseau demande de revoir le code minier

Posté par - 23 novembre 2014

Le contexte politique de changement de mode de gouvernance ouvre la voix à plusieurs revendications. C’est ainsi que le Réseau National pour la Promotion des Evaluations Environnementales (RENAPEE), a donné une communication, ce jour 22 novembre au ministère de l’environnement à Ouagadougou, pour sensibiliser et attirer l’attention des leaders politiques sur le secteur minier.

Exonérations fiscales du secteur minier : Des milliards de manque à gagner

Posté par - 28 août 2014

Le réseau africain des journalistes pour l’intégrité et la transparence (RAJIT) et Natural Ressource Governance Institute(NRGI) ont mené une étude sur l’impact des régimes fiscaux et douaniers spécifiques sur le secteur minier et sur les rapports de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) au Burkina, au Niger et au Mali. Cette étude vise

Rente minière : le Conseil économique et social recommande un bon usage

Posté par - 9 octobre 2013

Le Président du Conseil économique et social (CES), Paramanga Ernest Yonli, a remis au Président du Faso le rapport 2011 de son institution, ce 9 octobre 2013, selon un communiqué de la Présidence du Faso. Selon le président du CES, ce rapport a porté sur le bilan de l’apport des mines, précisément de l’or, à

Industries minières au Burkina : Pas assez de suivi de la part de l’Etat, selon une étude de l’ORCADE

Posté par - 22 juin 2013

L’Etat burkinabè ne fait pas le suivi nécessaire des industries minières au Burkina et ne dispose pas d’assez de données sur elles. C’est la conclusion d’une étude sur les emplois des nationaux dans les projets miniers menée conjointement par l’ONG ORCADE (Organisation pour le renforcement des capacités de développement) et deux autres ONG et rendue

L’or profiterait t-il seulement au cercle rapproché du président Compaoré ?

Posté par - 7 mai 2013

On a beau tenté de convaincre le citoyen lambda que les mines contribuent à l’économie nationale et par conséquent à son bien être, ils sont encore nombreux à rester sceptiques et impénétrables à cela. Ils n’ont peut-être pas tord. Que l’or contribue à l’économie nationale, on s’en doute bien. Mais cette manne peine encore à

Ouaga Vox : L’exploitation des mines d’or profite-t-elle au Burkina Faso ?

Posté par - 25 avril 2013

Cette semaine, votre émission « Ouaga Vox » s’est intéressée à l’avis de quelques Burkinabè. Certains d’entre eux appréhendent l’exploitation des mines d’or de manière positive pour le pays. D’autres, nettement moins. Parmi les interviewés, plusieurs sont catégoriques : l’argent de l’or burkinabè ne profite aucunement à la population. « Où entre l’argent ? », se demande l’un d’eux,

PROMIN 2012 : pour que les mines profitent à tous

Posté par - 7 décembre 2012

Le boom minier, surtout celui de l’or, enclenché depuis 2009 au Burkina et qui a atteint sa vitesse de croisière en 2011, n’a pas profité à tous, notamment aux communautés riveraines. Les journées de promotion minière du Burkina (PROMIN), pour sa 5e édition, se proposent de réfléchir à une solution.

Exploitation artisanale de l’or: une journée sur le site de Yabiro, dans le Houndé

Posté par - 7 août 2012

Houndé, ville du Burkina, dans la région des Hauts-Bassins. Ces dernières années, la localité s’est révélée l’attraction de nombreux burkinabé suite à la découverte d’or dans le sous-sol. A cette période de l’année et suite aux mesures gouvernementales, les sites aurifères présentent un autre visage et se révèlent moins animés qu’en saison sèche. Mais il

Dori : Du grabuge autour d’Essakane

Posté par - 21 mars 2012

  Depuis hier mardi 20 mars, la ville de Dori, dans le nord du Burkina Faso, connait un remue-ménage qui va grandissant. De jeunes gens manifestent dans les rues de la ville pour dénoncer les conditions d’embauche sur le site minier de Essakane (exploité par la société IAM GOLD).

Kundé 2011 : l’évènement se précise.

Posté par - 22 octobre 2011

Le comité d’organisation de la 11ème édition des Kundé a tenu une conférence de presse ce vendredi 21 octobre, pour confirmer la tenue de l’évènement, et livrer des détails sur son déroulement. « Les Kundé auront bel et bien lieu le 28 octobre, au Palais des Sport de Ouaga 2000. » C’est la première chose

Trois ans de prison ferme pour un vendeur de clitoris.

Posté par - 20 septembre 2011

L’excision est une pratique interdite au Burkina Faso. Nonobstant cela, la pratique est clandestinement faite très souvent par de vieilles femmes. Cependent, le cas jugé ce vendredi 16 septembre 2011 par le tribunal correctionnel de Bobo-Dioulasso est celui d’un homme, en l’occurrence Konaté Daouda. « J’ai été informé par ma grand-mère, une ex-exciseuse, du fait que