Ouaga Vox – Les effets de la “janviose”

Posté par - 19 janvier 2014

Pendant le mois de janvier, les Burkinabè ont souvent des difficultés avec leur budget, notamment pour arriver à la fin du mois. Ce phénomène récurrent a été baptisé « janviose ». L’équipe de Ouaga Vox a ouvert son micro cette semaine pour savoir comment les Ouagalais vivent la “janviose” 2014.

Interdits autour du marriage : Entre le coeur et la tradition

Posté par - 17 septembre 2013

Au Burkina Faso il existe des coutumes et des traditions qui traversent les temps modernes, certaines unanimement respectées et d’autres difficiles à accepter. On compte parmi elles ces interdits qui concernent l’union de personnes issues de telle et telle autre ethnie, caste ou localité. Une coutume de plus en plus difficile à respecter.

Représailles après les accidents mortels : “Incendier n’est pas la solution”

Posté par - 28 août 2013

Avec la densification de la circulation routière à Ouagadougou, les accidents sont plus fréquents et graves. Aussi, le constat d’une justice populaire lors d’accidents mortels a été fait : les voitures meurtrières sont incendiées et leurs chauffeurs attaqués par les riverains. Cependant cette forme de justice populaire ne fait pas l’unanimité chez tous les citadins.

Détention des 50 étudiants : L’avis des Ouagalais

Posté par - 23 août 2013

Après deux comparutions devant le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou, la cinquantaine d’étudiants détenus à la MACO depuis quelques semaines n’a pas obtenu la liberté provisoire demandée par leurs avocats. Ces derniers demandaient à ce que les étudiants puissent rester hors de la prison en attendant que le verdict de leur jugement soit donné.

Les hommes peuvent-ils rester fidèles ?

Posté par - 7 juin 2013

« Les hommes ne peuvent pas être fidèles ! » Puisque cette  phrase est répétée aux quatre coins de Ouagadougou, pour ne citer que la capitale du Burkina Faso, Ouaga Vox a décidé de la transformer en question : les hommes peuvent-ils rester fidèles (à leur femme, bien entendu !) ? Et voici ce que les Ouagalais ont répondu. Les

Non au sénat : la réaction de l’opposition n’est-elle pas tardive ?

Posté par - 24 mai 2013

L’opposition burkinabè a décidé de … s’opposer à  la création du sénat au Burkina, deuxième chambre du Parlement. Elle a organisé une manifestation le 21 mai 2013, date d’adoption de la loi organique portant organisant le sénat. Pourtant, le principe du bicaméralisme a été entériné dans la Constitution burkinabè. La réaction de l’opposition n’est pas

Sénat : Pour ou contre ?

Posté par - 24 mai 2013

La création du sénat fait l’objet d’un débat au Burkina Faso. Le micro de Ouaga Vox a recueilli l’avis de quelques habitants de la capitale du pays, Ouagadougou.  La majorité des intervenants, pour ne pas dire la totalité, est contre le sénat. Mais ils justifient leur position par surtout l’opportunité d’un sénat dans le contexte

Concours directs : Pourquoi postulez-vous pour la fonction publique ?

Posté par - 9 mai 2013

Du 2 au 14 mai 2013, les Burkinabè font la file pour déposer leur dossier de candidature. L’objectif est de décrocher un emploi dans la fonction publique. Plus de 11 000 postes sont vacants. Ils sont des centaines de milliers à convoiter ces places. Pour la plupart, être fonctionnaire signifie un emploi assuré.

Ouaga Vox : Que pensez-vous du rôle des syndicats au Burkina Faso ?

Posté par - 3 mai 2013

Le 1er-Mai est le jour de la fête du Travail. Comme partout ailleurs, à Ouagadougou, les représentants et membres de syndicats et associations ont défilé dans les rues. L’occasion de recueillir l’avis des Ouagalais sur le rôle des syndicats au Burkina Faso. La majorité des sondés se déclarent sceptiques quant à l’efficacité de ces groupements.

Ouaga Vox : L’exploitation des mines d’or profite-t-elle au Burkina Faso ?

Posté par - 25 avril 2013

Cette semaine, votre émission « Ouaga Vox » s’est intéressée à l’avis de quelques Burkinabè. Certains d’entre eux appréhendent l’exploitation des mines d’or de manière positive pour le pays. D’autres, nettement moins. Parmi les interviewés, plusieurs sont catégoriques : l’argent de l’or burkinabè ne profite aucunement à la population. « Où entre l’argent ? », se demande l’un d’eux,

Ouaga Vox : Le Burkina avance-t-il ?

Posté par - 11 avril 2013

Le Premier ministre burkinabè Luc Adolphe Tiao a annoncé le 4 avril 2013 devant le Parlement qu’en 2012, le Burkina Faso a atteint une croissance économique de 8%. Ce taux était à 4,2 % en 2011. “Le Burkina avance lentement mais sûrement”a donc conclu le chef du gouvernement burkinabè. Les Burkinabè sont-ils de cet avis