Le « Paneem mooré », has been de la coiffure burkinabè

Posté par - 10 novembre 2012

De nos jours, la gente féminine burkinabè s’est laissée emporter par la mode en matière de coiffure et a tendance à abandonner les nattes qui nous ont été laissées en héritage par nos grand-mères. Il s’agit par exemple du « Paneem mooré » ou du « Wennega », ces nattes qui, il y a plus d’une décennie, faisaient la