Burkina : Le gouvernement veut supprimer la “Journée nationale du pardon”

Posté par - 28 octobre 2015

Le gouvernement de la transition burkinabè a exprimé sa volonté de supprimer la Journée nationale du pardon. Cette volonté a été matérialisée dans un projet de loi qui sera soumis au Conseil national de la transition.  La Journée nationale du pardon  a été instituée  chaque 30 mars  de l’année. A cette même date en 2001,

Gilbert Ouédraogo chez le cardinal Philippe Ouédraogo

Posté par - 28 février 2015

Dans le cadre de sa tournée de réconciliation, l’ADF/RDA était ce 27 février 2015 à l’archevêché de Ouagadougou. Il a été reçu par le cardinal Philippe Ouédraogo. Pour ce dernier, le bien commun devrait être la priorité de tous les Burkinabè. Avant les événements des 30 et 31 octobre, il n’est pas passé inaperçu que

ADF/RDA : Gilbert Ouédraogo à Tenkodogo et à Fada N’Gourma pour le pardon

Posté par - 19 février 2015

Après Ouagadougou, il est revenu au Dima de Tenkodogo et de Fada N’Gourma d’accueillir successivement Me Gilbert Noel Ouedraogo ce 19 février 2015. Ces rencontres des deux autorités coutumières est la suite d’une démarche de réconciliation que le président de l’ADF/RDA ne compte pas arrêter en si bon chemin. Délégation. La délégation de l’ADF/RDA était

Burkina : L’ADF/RDA, l’un des partis alliés à Blaise Compaoré, demande pardon

Posté par - 6 décembre 2014

L’Alliance pour la démocratie et la fédération – Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) demande pardon au peuple burkinabè, à la jeunesse et à ses militants. Du moins, c’est ce qu’ont affirmé des responsables du parti de l’éléphant, en l’occurrence le premier vice-président, Mamadou Koné Diao, le deuxième vice-président Philippe Ouédraogo et  le président des cadres libéraux, Mathieu Hien.