Burkina : 20 partis politiques menacés de dissolution

Posté par - 6 septembre 2016

Vingt  partis et formations politiques risquent la suspension ou la dissolution dans trois mois s’ils ne se conforment pas à leur propre règlement intérieur tel qu’ils l’ont ficelé à la création. L’avertissement émane d’un communiqué du ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation en charge des libertés publiques et fait suite à un précédant