Subvention de l’Etat : Six partis politiques se partagent 500 millions de F CFA

Posté par - 29 janvier 2019

Le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC), a remis le mardi 29 janvier 2019, une subvention de 500 millions de F CFA à six partis politiques au titre du financement accordé aux activités politiques hors campagne électorale. Six partis politiques burkinabè sont passés à la caisse. Le financement

Simon Compaoré : « Nous tenons bon »

Posté par - 14 septembre 2018

Les vacances sont terminées au Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP). Les militants et sympathisants du parti au pouvoir sont de nouveau sur le chemin de l’école politique. La rentrée 2018 du MPP a été lancée ce vendredi 14 septembre 2018 au siège du parti à Ouagadougou. La conférence de presse animée par les

Burkina : Une nouvelle formation politique annoncée

Posté par - 4 décembre 2017

Quatre partis politiques qui se réclament de la gauche se regroupent pour devenir une nouvelle formation politique. Celle-ci aura pour nom l’Union pour la démocratie et le progrès (UDP). L’information est parvenue à Burkina 24, le lundi 4 décembre 2017. L’annonce officielle de la naissance de l’Union pour la démocratie et le progrès (UDP) se

Burkina : 148 partis et formations politiques recensés, 38 en situation irrégulière

Posté par - 22 novembre 2017

En Conseil des ministres du 22 novembre 2017, pour le compte du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, il a été fait un rapport relatif au fichier des partis et formations politiques au Burkina Faso. De ce rapport, il ressort qu’à la date du 23 octobre 2017, cent quarante-huit (148) partis et formations politiques ont été

Burkina : Le PARIS veut un récépissé pour poursuivre ses activités politiques

Posté par - 5 août 2017

Le Parti Républicain pour l’Intégration et la Solidarité (PARIS) demande au ministre en charge des libertés publiques de bien vouloir délivrer le récépissé de changement d’organe dirigeant du PARIS. L’appel a été lancé par les membres dudit parti, le vendredi 4 août 2017 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse. Les responsables du Parti

Municipales partielles : Constat à l’Arrondissement 4 de Ouaga

Posté par - 28 mai 2017

Les bureaux de votes restent ouverts ce dimanche 28 mai 2017 jusqu’à 18h. L’heure est aux élections municipales partielles et complémentaires dans les zones concernées. La CENI annonce les résultats pour le lendemain 29 mai à partir de 10h. Les partis politiques auront 72 heures pour contester ou non les résultats. En attendant, une équipe

Burkina : Top 3 des partis politiques les plus populaires sur Facebook

Posté par - 21 décembre 2016

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans les stratégies de communication. Les partis politiques n’y échappent pas. Et en Afrique plus particulièrement où les jeunes ont pris d’assaut ces nouveaux outils d’échanges et de partage. Au Burkina, les formations politiques sont cependant à la traîne. De petites recherches ont montré que sur la centaine de

Burkina : Soumane Touré insiste pour le départ du MPP

Posté par - 2 octobre 2016

Le Parti de l’indépendance, du travail et de la justice (PITJ) a ouvert ce samedi 1er octobre 2016, son congrès ordinaire. Mais indique son président Soumane Touré, « ce n’est pas le premier congrès ordinaire d’un nouveau parti. Il s’agit de l’ancien PAI qui a décidé de prolonger son existence sous l’appellation PITJ ». Ce congrès ordinaire

Financement pendant campagne municipale : 480.628.028 FCFA remis aux partis politiques

Posté par - 13 mai 2016

Le Ministre de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré a présidé ce vendredi 13 mai 2016 la cérémonie de remise de chèques aux partis, formations politiques et regroupements d’indépendants à la Mairie centrale de Ouagadougou. Cette remise s’inscrit dans le cadre du financement pendant campagne électorale et d’appui aux délégués des partis politiques dans les bureaux

Burkina: Le CDP officialise son appartenance à l’opposition

Posté par - 16 mars 2016

Le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès), l’ancien parti au pouvoir, a sacrifié à l’obligation légale qui impose à tout parti politique de préciser son appartenance à la majorité présidentielle ou à l’opposition. Dans une déclaration parvenue à la Rédaction de Burkina24, datée du 26 février 2016, le parti dirigé par intérim par

Section MPP de Saaba: Quand la liste des candidats disparait…

Posté par - 13 mars 2016

La liste comportant les noms des candidats aux élections municipales et des conseillers municipaux pour le compte de la commune rurale de Saaba a disparu ce jour 13 mars 2016. A quelques heures de la date limite de dépôts de candidatures pour les élections locales à venir, tous scrutent l’horizon avec l’espoir de voir revenir

Coup d’Etat au Burkina : La NAFA dément toute implication du parti

Posté par - 2 octobre 2015

La Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) a organisé une conférence de presse ce vendredi 02 octobre 2015 à son siège à Ouagadougou pour démentir toute implication dans la préparation du coup d’Etat du 17 septembre dernier. Dans sa déclaration liminaire, la NAFA a condamné le coup d’Etat perpétré le 17 septembre 2015 par le Conseil

Les partis politiques du CCP rejettent et s’opposent à tout organe issu du putsch militaire

Posté par - 18 septembre 2015

Ceci est une déclaration du Cadre de concertation des partis politiques, constitué des partis membres de l’ex-chef de file de l’opposition politique. Peuple du Burkina Faso, Les partis politiques réunis dans le Cadre de Concertation des Partis politiques (CCPP) élèvent collectivement leur voix pour condamner vigoureusement et rejeter catégoriquement l’attentat aux institutions de la Transition

Fousséni OUEDRAOGO : « Les populations ont le droit de mettre la pression sur les partis politiques »

Posté par - 19 août 2015

Dans cette interview, Fousseni Ouédraogo, le président du Mouvement burkinabè pour le développement et le civisme (MBDC) donne sa lecture de ce que les électeurs doivent demander aux hommes politiques à l’orée des élections. Votre organisation a organisé du 04 au 08 au 2014 à Koudougou, la 3e Edition de l’Université des jeunes leaders. Quels

Crise RSP/Zida : Les partis politiques veulent que l’armée “s’engage à ne plus perturber la transition”

Posté par - 15 juillet 2015

Dans les consultations engagées par le Cadre de concertations de sages pour trouver une issue à la crise que traverse le pays depuis plus de deux semaines, les partis politiques de l’ex-opposition ont été entendus. Ceux-ci disent prendre acte des doléances de l’armée, mais déclarent vouloir que la composante militaire de la transition s’engage à

Le Cadre de concertation des partis politiques condamne les agissements du RSP

Posté par - 3 juillet 2015

Dans cette déclaration, le Cadre de concertation des partis politiques, qui regroupe les formations politiques de l’ancienne opposition burkinabè, dit condamner les agissements du Régiment de sécurité présidentielle et invite ses responsables et ceux de l’armée à lui rappeler “ses responsabilités et à faire en sorte qu’il ne continue pas à s’ériger en perturbateur de

Présidentielle 2015 : L’ADF/RDA présentera un candidat

Posté par - 3 mai 2015

“Notre parti, l’ ADF /RDA fidèle à sa position pour une transition inclusive et apaisée, informe ses militantes, militants et sympathisants qu’il présentera son candidat aux élections présidentielles du 11 Octobre 2015”, déclare El Hadj Souleymane Guêma OUEDRAOGO  pour le bureau de la Fédération du Yatenga  dans un communiqué de presse parvenu à la Rédaction

Arrestations : L’ex-opposition exhorte le gouvernement à se munir de “garanties juridiques”

Posté par - 13 avril 2015

Ceci est une déclaration du Cadre de concertations des partis politiques, qui regroupe les formations politiques de l’ex-opposition politique, sur la situation nationale. La situation nationale est marquée par l’interpellation de personnes qui sont supposées avoir commis des crimes économiques et politiques. Les partis regroupés au sein du Cadre de Concertation de Partis Politiques (CCPP)

Transition : L’ex-opposition et l’ex-majorité chez Michel Kafando

Posté par - 3 avril 2015

Le président de la transition Michel Kafando, a reçu ce vendredi 3 avril 2015, les leaders et les représentants des partis politiques de l’ex-opposition et de l’ex-majorité. Composés de l’Unir/PS, de Le Faso Autrement, l’UPC, le PDS/Metba, du MPP, de l’AF/RDA, de l’UNDD et du CDP, cette audience a pour objet de faire un point

Elections d’octobre : Le Faso Autrement mise sur les zones rurales

Posté par - 11 mars 2015

Le Faso Autrement était, le weekend dernier, dans le village de Tansablogo dans la commune de Koubri. Cette visite s´inscrit dans la campagne entreprise par le parti pour revisiter ses bases et les étendre à travers tout le territoire national en vue des élections d´octobre prochain. Echanger avec les populations sur la vie sociopolitique du

8-Mars 2015 : Les femmes de l’UPC porteront le “Faso Danfani”

Posté par - 5 mars 2015

Les femmes du Burkina, à l’instar des autres femmes à  travers le monde, célébreront ce 8 mars 2015, la journée internationale de la femme. A l’Union pour le progrès et le changement (UPC), il y aura une innovation. Dans la déclaration qui suit, signée de  Henriette Zoumbaré/ Zongo, la présidente de l’Unon nationale des femmes du

Ça recommence…

Posté par - 1 mars 2015

L’insurrection burkinabè, est une insurrection particulière, c’est ça qui fait son charme. Blaise Compaoré avait raison, le Burkina n’est pas le Niger, ni l’Egypte ou encore la Tunisie. Le vent qui l’a balayé a continué son chemin et après la tempête le beau temps. Les rats ressortent de leur trou Tant bien que mal les

Burkina : La mise en garde des partis de l’ex-opposition

Posté par - 19 février 2015

Les partis politiques de l’ex-opposition politique ont fait leur première déclaration sous l’égide du Cadre de concertation des partis politiques, formalisé en début de semaine. Dans cette déclaration, ils dénoncent des “vélléités de sabotage” et parlent plus particulièrement des incendies ou tentative d’incendie perpétrés jugés suspects contre le domicile d’un militant du MPP  et le

Burkina : Les partis de l’ex-opposition se ressoudent

Posté par - 16 février 2015

Les partis politiques de l’ex-Chef de file de l’opposition politique burkinabè ont décidé de se regrouper autour d’un nouveau cadre afin de “suivre” la transition. Le document formalisant cette instance qui pourrait remplacer l’institution Chef de file de l’opposition politique, dont les portes sont actuellement fermées, a été validé dans la soirée du 16 février

Les partis de l’ex-majorité et du Front républicain se défendent

Posté par - 9 février 2015

Face aux accusations d’implication des partis de l’ex-majorité dans la crise qui a secoué le Régiment de sécurité présidentielle et l’appel leur dissolution, de même qu’à leur déchéance des prochaines élections, le Congrès pour la démocratie et le progrès, ses alliés et les partis membres du Front républicain se défendent dans cette déclaration. Déclaration commune

Zéphirin Diabré : “Nous sommes du côté de la transition”

Posté par - 6 février 2015

Plus d’une dizaine de partis politiques de l’ex-chef de file de l’opposition politique ont animé un point de presse ce 6 février 2015 sur la situation au Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Ils disent être du côté de la transition et appellent les autorités à régler la question. Trois mois après la “fin de mission”

Elections en 2015 : Ce que Kafando a dit à ses visiteurs du jour

Posté par - 6 janvier 2015

Le Président du Faso, Michel Kafando, a reçu en audience respectivement les organisations de la société civile (OSC) et les dirigeants et militants de partis politiques, ce mardi 6 janvier 2015 au Palais présidentiel. L’objectif principal de ces rencontres initiées par le Chef de l’Etat était de rendre compte du bilan des activités de la transition

Ces démissions qui ressemblent fort à une guerre entre partis

Posté par - 11 septembre 2014

Ca bouge dans le Landerneau politique burkinabè. Comme au mercato qui intervient à l’intersaisons des marches-meeting, et autres affrontements entre opposition et majorité, le temps semble être aux démissions. Des démissions, au sujet desquels on ne fini pas de se poser des questions, qui ont fait et feront encore peut-être l’actualité. Après le nomadisme politique,