Burkina : Un investisseur veut fermer boutique pour « insécurité judiciaire »

Posté par - 21 juin 2012

Les 500 travailleurs des Boulangeries au four mixte (BFM) se disent inquiets lors de la conférence de presse qu’ils ont animée ce jeudi 21 juin 2012 à la Bourse du travail à Ouagadougou. En effet, leur patron, Gaetano Santomenna, a      pris la décision de fermer ses unités (cinq boulangeries, un restaurant et une pâtisserie)