Les pétards toujours interdits au Burkina

Posté par - 2 décembre 2019

Dans un communiqué parvenu à Burkina 24, le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a rappelé que la production, la vente et la détention des pétards pour divertissement sont formellement interdites sur toute l’étendue du territoire national. « Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat rappelle à l’attention des producteurs, importateurs, vendeurs

Burkina : Les détenteurs de pétards invités à déposer leur stock dans les services de sécurité

Posté par - 29 novembre 2016

Le gouvernement burkinabè a décidé de passer à une autre étape de l’interdiction des pétards utilisés lors des manifestations festives.  Après le communiqué du ministre du commerce rappelant qu’il est interdit d’importer, de fabriquer, de vendre ou de détenir des pétards, le ministre de la sécurité intérieure fait diffuser un autre communiqué. Celui-ci invite les

Fêtes de fin d’année : Le gouvernement burkinabè rappelle l’interdiction des pétards

Posté par - 21 novembre 2016

C’est bientôt la fin de l’année, marquée par les fêtes et aussi les pétards qui les agrémentent. Le gouvernement burkinabè a décidé de rappeler que ces explosifs sont interdits. Comme chaque année, le gouvernement, notamment le ministère du commerce, a, dans un communiqué, rappelé que l’utilisation des pétards est interdite au Burkina Faso. Selon le

Fêtes de fin d’année : Les pétards font des victimes

Posté par - 2 janvier 2016

Après les fêtes de fin d’année, c’est l’heure des bilans. Sur le plan de la santé, l’hôpital Yalgado Ouédraogo a enregistré un mort et près de 200 blessés. L’Hôpital Yalgado  Ouédraogo a  enregistré un mort et 184 blessés pendant ces fêtes de fin d’année. Ces chiffres ont été donnés par le directeur général de l’hôpital,

Fêtes de fin d’année : L’usage des pétards interdit par le gouvernement

Posté par - 15 décembre 2015

Dans un communiqué rendu public le lundi 14 décembre, le ministre délégué chargé de la sécurité informe la population burkinabè que l’usage des pétards et autres explosifs similaires à l’occasion des fêtes de fin d’année, est interdit sur toute l’étendue du territoire national. « Par conséquent, tout en souhaitant à toutes et à tous, de bonnes