Mali et Niger : Les partis politiques au pouvoir satisfaits de la chute de Compaoré?

Posté par - 4 novembre 2014

Dans la sous-région ouest-africaine, la plupart des autorités sont restées jusque-là très silencieuses après la chute de Blaise Compaoré. Mais, derrière ce silence officiel, les partis politiques majoritaires ne cachent pas leurs sentiments, informe RFI. A Bamako la capitale, au Rassemblement pour le Mali (RPM) du président Ibrahim Boubacar Keïta, la satisfaction n’est apparemment pas cachée