La police nationale, prudente pour préserver son image en nette amélioration

Posté par - 15 mai 2013

Après la crise de 2011 née de l’affaire Justin Zongo, la police nationale burkinabè a entrepris diverses actions de communication et de collaborations fructueuses avec les populations. Avec les incidents observés dans certains lycées ces derniers temps, l’institution a adopté une attitude prudente, certainement pour préserver la confiance qu’elle a conquise auprès des citoyens.