Kounkoufouanou ou les oubliés de la guerre des terres

Posté par - 20 juin 2017

Lorsqu’il fuyait la Côte d’ivoire en 2005 suite à la crise post-électorale, Yemdaogo Yelbi était loin d’imaginer qu’il vivrait une situation qui lui arrachera sa femme et son unique enfant dans son pays, le Burkina Faso. A Kounkoufouanou où il a trouvé refuge après son arrivée, il a dû quitter cette terre fertile, expulsé, dix