Burkina : Si «je ne peux pas, je démissionne »

Posté par - 15 février 2017

Le syndicaliste Bassolma Bazié souhaite voir s’installer une culture de la démission au Burkina Faso. Il a partagé son vœu lors d’une conférence de presse le samedi 11 février 2017 à la bourse du travail de Ouagadougou. « Le comportement des uns et des autres, même au sommet de l’Etat, ce qui égratigne et même fait