Pr Seyni Ouédraogo : « Il est bon que des Burkinabè écrivent l’histoire des Burkinabè »

Posté par - 22 février 2018

Avec « Le Général Gilbert Diendéré parle », Serge Atiana Oulon a réussi à entrer en contact avec l’homme « présenté comme la boite noire » de l’ère Blaise Compaoré. Présent à la dédicace de l’œuvre ce 22 février 2018, le ministre de la fonction publique s’est prononcé sur cet ouvrage scientifique écrit par un Burkinabè. Germain Bitou Nama,