La voix du Burkina à l’Organisation de l’aviation civile internationale

Posté par - 6 juillet 2012

En date 25 juin 2012, le Ministre Burkinabè des transports, des postes et de l’économie numérique, Me Gilbert Noël Ouédraogo, accompagné en particulier de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina au Canada, M. Adrien A. KONE, a participé à la 196èmesession du Conseil d’administration de l’OACI à Montréal au Québec, Canada. Le Burkina Faso

Une délégation de l’ex-junte malienne reçue par le Médiateur Blaise COMPAORE

Posté par - 3 mai 2012

Le Président du Faso, SEM Blaise COMPAORE, Médiateur dans la crise malienne, entouré du ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, M. Djibrill BASSOLE et du ministre ivoirien de l’Intégration régionale, M. Adama BICTOGO, a eu une séance d’échanges avec des envoyés de l’ex-junte malienne, conduite par le commandant Abdoulaye MAKALOU, porte-parole

Discours du Président du Faso à l’occasion du nouvel an 2012

Posté par - 1 janvier 2012

  Peuple du Burkina Faso ; Concitoyennes, concitoyens ; En cette aube de l’année 2012, j’adresse à toutes et à tous mes vœux de bonheur, de santé et de prospérité. J’exprime ma solidarité à tous nos compatriotes, à nos frères et sœurs de pays amis vivant parmi nous et affligés par la maladie ou les

Ablassé Ouedraogo au Président du Faso: “Déclarez le Burkina en situation de déficit alimentaire”

Posté par - 17 novembre 2011

Dans cette lettre ouverte adressée au président du Faso, Blaise Compaoré, «Le Faso Autrement», formation politique de l’opposition, se base sur le bilan de la campagne agricole de cette année pour demander aux autorités politiques de «déclarer le Burkina en situation de déficit alimentaire». «Nos ancêtres nous ont toujours enseigné que «Niff sê  né ka

Lettre de Bulawayo à Blaise Compaoré, Président du Faso

Posté par - 28 septembre 2011

Monsieur le Président et cher homo, Je suis Blaise Compaoré, ton homo et camarade de classe à l’Ecole normale de Ouagadougou. Celui que vous aviez surnommé « Le Baron », qui se plaisait à frimer pour plaire aux filles. Je passe sur mes succès sentimentaux d’alors… Aujourd’hui, je gagne ma vie à Bulawayo, au Zimbabwe comme entrepreneur.