Burkina: Offrir une « seconde chance » aux talibés pour prévenir l’extrémisme

Posté par - 30 mars 2016

Tous ont droit à une « seconde chance ». Et offrir une seconde chance aux  140 000 enfants talibés, c’est agir pour contrer l’avancée de la radicalisation. Fort de cet état de fait, IQRA, qui veut dire « lire » en langue arabe, offre aux enfants talibés du Burkina une  « seconde chance » en les alphabétisant en langues nationales à