Gambie: Les observateurs de l’ONU interdits d’accès à des prisons

Posté par - 10 novembre 2014

La Gambie a une nouvelle fois fait preuve de son mépris flagrant pour les droits humains en empêchant une équipe de l’ONU d’enquêter sur les allégations de torture et d’homicides extrajudiciaires dans le pays, a déclaré Amnesty International vendredi 7 novembre. Le rapporteur spécial de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, Christof Heyns,