Réfugiés de Mentao : Entre rareté de ressources et terrorisme

Posté par - 26 août 2018

Le message à leur endroit est clair : « ici vous êtes chez vous ». Eux ce sont les six mille quatre cent quatre-vingt et quatre (6 484) membres des communautés (Touaregs, Arabes, Sonrais, Peuhls et Dogons) soit 1 526 ménages. Accueillis dans leur ’’nouveau chez-soi’’ pour échapper à la menace terroriste dans le Nord du Mali, ils peuvent

Lutte contre le terrorisme : Simon Compaoré appelle à l’union contre le mal

Posté par - 9 avril 2017

Après la région du Nord le 8 avril 2017 et depuis ce matin 9 avril, le ministre de la sécurité poursuit sa tournée dans le Sahel. Tantôt pour dire « bravo », saluer l’esprit de sacrifice et le dévouement au travail des enseignants, des policiers, des gendarmes et des militaires, tantôt pour appeler à la collaboration populations-forces

Insécurité dans le Soum : Des enseignants contraints de quitter leur poste

Posté par - 26 janvier 2017

Des enseignants sommés par deux (02) hommes armés sur une moto de quitter leur poste, cela s’est passé dans la province du Soum au Nord du pays. L’information est de la télévision Bf1 dont le reporter a eu un entretien téléphonique avec l’un des enseignants qui ne se dit pas prêt de rejoindre son poste

Kerboulé (dans le Soum) : Six motos emportées par des bandits

Posté par - 10 janvier 2017

Six motos ont été emportées sur un site d’orpaillage à Kerboulé. C’est le bilan d’une attaque perpétrée par des bandits ce mardi 10 janvier 2017, d’après l’Agence d’information du Burkina (AIB). Les habitants de ce village, composé en majorité d’orpailleurs, ont été surpris par les assaillants qui n’ont pas hésité à tirer en l’air. Ces derniers

Transport de fonds : Une attaque à main armée fait un mort

Posté par - 28 novembre 2015

Des malfrats ont perpétré une attaque à main armée, notamment une roquette, sur un véhicule de transport de fonds de la société SAGAM, rapporte Sidwaya.  L’attaque a eu lieu dans la province du Soum dans le Sahel burkinabè ce vendredi 27 novembre 2015. L’agression a fait un mort du côté des vigiles chargés de convoyer