Burkina : Il faut purger la politique

Posté par - 6 octobre 2014

En 2010, un peu plus de 800 000 Burkinabè sur plus de cinq millions de potentiels électeurs sont allés aux urnes à l’élection présidentielle. Le désintérêt des « Hommes intègres » pour la politique avait alors atteint un pic critique. Deux ans plus tard, aux législatives et municipales, le chiffre s’est amélioré. En 2014, au  vu de la