Viols au Burkina : Amnesty pour un allègement de la procédure d’avortement

Posté par - 26 avril 2016

« Contraintes et privées de droits : Mariages forcés et barrières à la contraception au Burkina Faso ».  C’est l’intitulé du rapport présenté à la presse ce mardi 26 avril 2016 par Amnesty International à Ouagadougou. Les conclusions de l’étude menée par l’ONG dans plusieurs régions sur le mariage précoce et forcé montrent que cette pratique a toujours