Ablassé Ouédraogo : « L’opposition fera tout pour faire capoter cette initiative »

Posté par - 21 octobre 2014

Le Conseil des ministres extraordinaire du 21 octobre 2014  a décidé de soumettre à l’Assemblée nationale, un projet de loi portant convocation d’un référendum sur la révision de l’article 37 de la Constitution. Ablassé Ouédraogo, membre de l’opposition politique burkinabè et président du Faso Autrement, joint au téléphone par Burkina 24, a donné ses premières

Révision de l’article 37 : Un projet de loi à l’Assemblée nationale pour convoquer un référendum

Posté par - 21 octobre 2014

La “fumée blanche” est sortie du palais présidentiel de Kossyam. Le Conseil extraordinaire des ministres de ce mardi 21 octobre 2014 a décidé d’introduire un projet de loi à l’Assemblée nationale en vue de convoquer un référendum sur la modification de l’article 37 de la Constitution, limitant à deux le nombre de mandats présidentiels. En

Situation nationale : Un citoyen propose d’accorder un « lenga » à Blaise Compaoré

Posté par - 17 octobre 2014

Francis Reboka, un citoyen, a ses propositions pour sortir de la situation politique nationale tendue. Il propose, entre autres, de placer l’article 37 dans le rang des dispositions constitutionnelles non révisables, de mettre en place un Collège des Sages qui veillera à l’application de la Constitution et en, retour, d’accorder un « lenga » de deux ans

Burkina : Un Conseil des ministres extraordinaire ce vendredi

Posté par - 16 octobre 2014

Le gouvernement burkinabè se réunira, sauf changement de dernière minute, autour du Chef de l’Etat Blaise Compaoré pour tenir une session extraordinaire du Conseil des ministres, ce 17 octobre 2014, a appris  Burkina 24. Rien n’a encore officiellement filtré sur la tenue et l’ordre du jour de cette session, qui se tient moins de trois

Blaise Compaoré : “La vie politique est encadrée par une Constitution…”

Posté par - 12 octobre 2014

Blaise Compaoré, président du Faso, a réagi sur la situation politique nationale depuis Taipei en Chine Taïwan. Lors d’un échange qu’il a eu avec la communauté burkinabè  vivant au pays de MA Ying Jeou, les Burkinabè de Taipei lui ont demandé quelle sera l’issue de cette situation après l’échec du dialogue. Pour Blaise Compaoré, le

Assimi Kouanda : « L’opposition a mis unilatéralement fin au dialogue »

Posté par - 7 octobre 2014

La majorité présidentielle ne démord pas. C’est l’opposition politique qui a, « une fois de plus », mis fin au dialogue inclusif et ce, de façon « unilatérale ». Assimi Kouanda, secrétaire exécutif du CDP, l’a signifié lors d’un point de presse ce 7 octobre, déclarant néanmoins que la majorité reste disponible au dialogue.

Dialogue à Kossyam : Des députés invitent l’opposition à une « extrême prudence »

Posté par - 27 septembre 2014

Chat échaudé craint l’eau froide. Telle peut être caricaturé le sentiment des députés du groupe parlementaire Alternance-démocratie-justice (ADJ). A l’occasion de leurs deuxièmes journées parlementaires, ils n’excluent pas que les concertations en cours au palais présidentiel entre la majorité et l’opposition ne cache une  « ruse » du Chef de l’Etat, et appellent par conséquent la délégation

Dialogue opposition-majorité : Les discussions s’ouvrent sur la forme

Posté par - 25 septembre 2014

L’opposition et la majorité se sont retrouvées ce 25 septembre 2014 autour du président du Faso Blaise Compaoré, au palais présidentiel de Kossyam. Pour la deuxième fois, les deux camps de la classe politique burkinabè se sont assis face à face. Mais pour la première fois, ils le font en présence du Chef de l’Etat.

Dialogue opposition-majorité: Le canevas sera fixé le 25 septembre

Posté par - 24 septembre 2014

On en saura un peu plus sur les contours du cadre de dialogue que propose le  Chef de l’Etat à l’opposition et  à la majorité pour régler les questions touchant à la limitation des mandats présidentiels au Burkina. Selon une déclaration du Chef de file de l’opposition politique, parvenue à Burkina 24  et faisant le

Situation nationale : Blaise Compaoré choisit de dialoguer

Posté par - 23 septembre 2014

Le président du Faso, Blaise Compaoré, va initier des pourparlers entre les acteurs de la classe politique burkinabè sur la question de la limitation des mandants présidentiels au Burkina. Il a fait part de son intention à la majorité politique, à l’opposition et au Front républicain, ce 23 septembre 2014 au palais présidentiel.

Eustache Naré : « Les hommes politiques font leur travail, aux jeunes de savoir ce qu’ils veulent »

Posté par - 23 septembre 2014

Eustache Naré vient d’être élu à la tête de la Coordination provinciale des Associations du Kadiogo. Regroupant 600 associations, cette structure faîtière veut participer à la vie de la nation. Son coordonnateur provincial livre dans cette interview accordée à Burkina 24 ce 22 septembre, les questions liées à la jeunesse et aussi à la place

Burkina : Deux audiences, mille interrogations

Posté par - 22 septembre 2014

Dans le Mercure de la semaine du 25 août 2014, nous titrions que dans la situation politique du Burkina, la balle était désormais dans le camp du Président du Faso. Après avoir annoncé qu’il recevra la majorité et l’opposition politiques le 23 septembre, Blaise Compaoré veut-il dire qu’il est disposé à engager la partie ?

Union des sankaristes : Le Bureau politique de l’UNIR/PS approuve

Posté par - 20 septembre 2014

Le Bureau politique national (BPN) de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), à l’occasion d’un plénum tenu ce 20 septembre 2014 à Ouagadougou,  a donné quitus au Secrétariat exécutif national (SEN)  d’adhérer à l’union des sankaristes dont le congrès constitutif aura lieu le 11 octobre 2014. Le BPN a également exhorté le SEN à “poursuivre

Référendum : « L’ère de la fraude est révolue », estime Mahama Bandé

Posté par - 20 septembre 2014

Mahama Bandé a été pendant six ans, le responsable  des jeunes à la fois du secteur 7  et de l’arrondissement 4 de Ouagadougou pour la sous-section du Congrès pour la démocratie et le progrès. Aujourd’hui, il n’est plus à ces postes, mais reste militant du parti à qui il a  adhéré depuis l’ère de l’ODP/MT.

Le MPP salue la « position » de l’ADF/RDA sur l’article 37

Posté par - 19 septembre 2014

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti d’opposition,  a rendu une visite à l’ADF/RDA (Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain), membre de la majorité présidentielle, ce 19 septembre 2014 au siège de ce dernier à Ouagadougou, a appris Burkina 24.

Situation nationale : Le président du Faso reçoit l’opposition et la majorité le 23 septembre

Posté par - 19 septembre 2014

 Le Président du Faso, Blaise Compaoré, reçoit, en effet, le 23 septembre prochain, l’opposition et la majorité politique, séparément.  C’est l’information que donne un communiqué de la Direction de la Présidence du Faso, publié ce 19 septembre. “Dans le cadre du dialogue politique national, Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, reçoit le

Les sermons du vieux Yelmighan : Meurtrière Route nationale Numéro 1

Posté par - 15 septembre 2014

Accusée levez-vous ! Vous êtes poursuivie pour génocide de voyageurs. Reconnaissez-vous les faits, madame Route Nationale N°1 ? Ça paraît drôle mais on devait l’attraire en justice cette route. Combien de morts a-t-elle causés ces dix dernières années ? Mais est-elle la seule fautive ?

Référendum : Des Burkinabè défavorables, selon deux sondages

Posté par - 11 septembre 2014

Le sondage d’opinion  n’est pas un exercice favori au Burkina, et plus généralement en Afrique. Cependant, sur la question du référendum,  question d’actualité au Burkina et dont la réponse déterminera en partie l’avenir politique du pays en 2015, deux sondages ont été réalisés à ce jour. Le premier, en ligne et le second, effectué sur

Me Sankara sur le front des Sankaristes : « Nous voulons une union crédible »

Posté par - 2 septembre 2014

Des Sankaristes et des progressistes veulent de nouveau tenter l’expérience de l’unité d’actions. Trois partis politiques qui partagent l’idéal du Président Thomas Sankara ont tenu une rencontre le 30 août 2014 à Ouagadougou  afin de jeter les prémices d’une union qui sera matérialisée par un congrès constitutif le 11 octobre prochain. L’Union pour la renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) 

Salif Diallo : « Au MPP, nous avons nos cartes de militants »

Posté par - 1 septembre 2014

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) « se porte très-bien ». « Il n’y a pas l’ombre d’un nuage entre les membres de la direction du parti », déclare le premier vice-président Salif Diallo, lors d’un point de presse ce 1er septembre 2014 à Ouagadougou. Quant « aux démissionnaires entre griffes (…), ce sont des individus instrumentalisés »

Les sermons du vieux Yelmighan : Jeune, réveille-toi !

Posté par - 1 septembre 2014

On ne sait plus quoi dire dans ce Faso là ! La stratégie des « oui, oui, oui » et celle des « non, non et non » se ressemble. Tout a commencé par le Sénat. « Oui au Sénat », puis en face, « non au Sénat ». Après avoir dit que les marches n’ont jamais changé une loi, l’homme fort autoproclamé du