Référendum sur l’article 37 : “Cela pourrait faire immensément mal au Burkina”, selon Ablassé Ouédraogo

Posté par - 13 décembre 2013

Ablassé Ouédraogo, Président du parti politique d’opposition, Le Faso Autrement, a réagi aux propos du Chef de l’Etat burkinabè sur un éventuel recours à un référendum pour modifier l’article 37 de la Constitution. Dans une déclaration, Ablassé Ouédraogo, qui était jusque-là convaincu que Blaise Compaoré ne sera pas de la partie en 2015,  estime que

Burkina : En route pour le référendum comme au Niger ?

Posté par - 13 décembre 2013

Le  sort de l’article 37 de la Constitution burkinabè pourrait bien se décider dans la casserole du « référendum ».  Le Président du Faso l’a lui-même dit, enfin ! l’a laissé entendre à Dori, ce 12 décembre 2013. « Si les acteurs politiques ne s’accordent pas sur la question de l’article 37, le recours au référendum est possible », a

Article 37 : Blaise Compaoré n’exclut pas un recours au « peuple souverain »

Posté par - 12 décembre 2013

Lors d’un point de presse ce 12 décembre 2013 à Dori au lendemain de la fête de l’indépendance, le Président du Faso, Blaise Compaoré, a déclaré que l’arbitrage du  « peuple souverain » pourrait être  le dernier recours pour trancher la question de l’article 37 de la Constitution burkinabè si les acteurs politiques n’arrivent pas à trouver

Burkina : Quel scénario 2015 réserve-t-il ?

Posté par - 5 juin 2013

2015. Si loin, si proche. Il reste  à peine deux ans et le Burkina saura qui est le nouveau président qui dirigera sa destinée. Demain se prépare déjà aujourd’hui. Les scénaristes sont à l’œuvre. Mais lequel de ces scénarii sera retenu et réalisé en 2015 ? Le premier de ces synopsis de cette fiction politique à

Article 37 : Les jeunes de Bobo invités à signer une pétition en faveur du référendum

Posté par - 31 mai 2013

Ce jeudi soir, le Mouvement Populaire des Jeunes(MPJ), une association se réclamant de la société civile, a invité les jeunes de Bobo à signer une pétition en faveur d’un référendum sur l’article 37 de la constitution. C’était à l’occasion d’une assemblée générale réunissant les membres dudit mouvement, et surtout des élèves et étudiants non-membres.

Révision de l’Article 37 : Le M37 est là et dit non !

Posté par - 23 janvier 2013

A l’instar du M23 au Sénégal, le M37 est né le 22 janvier 2013 au Burkina Faso. Dans une déclaration publiée dans la presse, notamment Zoodomail et Le Pays,  le 22 janvier 2013, Tasséré SAVADOGO dit TASS TASS,  Coordonnateur régional des OSC du Nord, a annoncé la création de ce mouvement dont il est le coordonnateur

Libéria. “Touche pas à la constitution!”

Posté par - 2 septembre 2011

Quatre propositions étaient à l’ordre du jour de ce référendum constitutionnel qui s’est tenu le 23 août dernier. Il s’agissait pour les libériens de se prononcer sur des projets de modification de la constitution. Le premier portait sur la réduction du temps de résidence au pays nécessaire pour être candidat aux présidentielles. Il devait passer de