Burkina : L’inter-syndicat des greffiers écrit au ministre de la justice

Posté par - 26 juillet 2019

Dans cette lettre ouverte, l’inter-syndicat des greffiers s’adresse au ministre de la Justice. Monsieur le Ministre, Recevez dès à présent les cordiales salutations de l’inter-syndicat des Greffiers du Burkina. Nos compliments vont également à l’endroit de tous les vaillants acteurs de la justice épris de justice, d’égalité et d’équité et conscients que la réalisation avec

Burkina : Le projet de loi portant modification du code pénal adopté

Posté par - 21 juin 2019

Le député Laurent Bado, furieux d’avoir été « enterré vivant » sur Internet, a-t-il convaincu par sa plaidoirie de voter le projet de loi portant modification de la loi 025-2018/AN du 31 mai 2018 portant code pénal au Burkina Faso ? Et ce « avec ses insuffisances » ? Le projet a en tout cas a été adopté 

Evacuation de Bassolé : Réné Bagoro rassure

Posté par - 29 mai 2019

Le Général Djibrill Bassolé, inculpé dans le dossier du Coup d’Etat de septembre 2015 sera évacué lorsque les audiences pénales reprendront au Tribunal militaire a indiqué le ministre de la justice Réné Bagoro. L’annonce a été faite ce mercredi 29 mai 2019 selon les propos rapportés par l’Agence d’information du Burkina (AIB). Selon les dires

Justice au Burkina : Grand chantier d’interconnectivité des services en cours

Posté par - 4 décembre 2018

Conformément à sa politique d’informatisation et de dématérialisation du service administratif, le département de la justice et des droits humains se dote d’un schéma directeur informatique dont la présentation officielle a eu lieu ce mardi 4 décembre 2018 à Ouagadougou. 131 ordinateurs ont été remis à cet effet par l’Union Européenne, partenaire technique et financier

Burkina : Le ministère de la justice s’adapte aux objectifs du PNDES

Posté par - 30 mars 2017

Le ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique organise, du 30 au 31 mars 2017 à Ouagadougou, son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM). Il s’agira de réfléchir autour du thème général : « Réforme du secteur de la justice et des droits humains : Quelles contributions pour la mise en œuvre

« D’ici la fin de l’année, le dossier du coup d’Etat va être jugé » (Réné Bagoro)

Posté par - 31 mai 2016

L’actualité judiciaire marquée par les libérations provisoires a inspiré la conférence de presse organisée le mardi 31 mai 2016 par le ministre de la justice, Réné Bagoro. La dernière en date est la libération provisoire de Eddie Komboigo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ancien parti au pouvoir. « Il n’est pas

Traitement des dossiers de corruption : Des magistrats et des OPJ s’outillent

Posté par - 31 mai 2016

Face à la fréquence des faits de corruption et des infractions assimilées, le ministère de la justice prend à bras le corps la menace. Des magistrats et officiers de polices judiciaires (OPJ) bénéficieront d’une séance de formation et d’échanges de 72 heures avec leurs homologues français pour mieux cerner le traitement des dossiers de corruption

Burkina : Deux maisons d’arrêt essuient une tentative d’évasion

Posté par - 22 mai 2016

Deux, c’est le nombre de tentatives d’évasions qu’il y a eu sur le territoire national burkinabè ce dimanche 22 mai 2016, jour d’élections. Elles ont eu lieu dans les maisons d’arrêt et de correction de Dori et de Ouagadougou. Mais, elles ont toutes été contrecarrées par les agents des forces de l’ordre. Deux blessés sont

Délit d’apparence : Le ministre Réné Bagoro explique

Posté par - 28 avril 2016

Un décret d’application de la loi portant prévention et répression de la corruption a fixé à 5% des revenus licites, le seuil au-delà duquel tout citoyen tombe sous le coup du délit d’apparence. Qu’est-ce cela signifie concrètement ? Joint au téléphone par Burkina24 ce 28 avril 2016, le ministre de la Justice, Réné Bagoro, explique. Burkina24

Burkina : La loi sur le bail d’habitation privée adoptée

Posté par - 22 décembre 2015

Le Conseil national de la transition (CNT) a adopté ce 22 décembre 2015 le projet de loi portant bail d’habitation privée au Burkina. Cette loi a pour ambition de mettre de l’ordre dans le milieu de l’habitation privée. Le ministre de l’habitat Réné Bagoro a tenu sa promesse. Dès sa nomination en novembre 2014, il

Réné Bagoro se sépare de son Secrétaire général

Posté par - 9 octobre 2015

Le ministre en charge de l’habitat, Réné Bagoro, a nommé un nouveau Secrétaire général lors du dernier conseil des ministres, en la personne de l’urbaniste Léon-Paul TOE. Il remplace à  ce poste Dieudonné Tapsoba, géomètre, nommé le 23 décembre 2014. Au lendemain de l’annonce de son coup d’Etat, le Général Gilbert Diendéré avait convoqué les

Réné Bagoro : Michel Kafando « est resté courageux »

Posté par - 25 septembre 2015

A sa sortie du premier conseil des ministres d’après coup d’Etat, Réné Bagoro, magistrat et ministre en charge de l’habitat, séquestré avec le Chef de l’Etat Kafando, lors du coup d’Etat, a été interrogé sur ses conditions de détention. Il a insisté sur le courage de Michel Kafando Vos ravisseurs vous ont-ils dit pourquoi vous

Projet de loi sur le bail locatif : René Bagoro invite les enquêtés à fournir des données « fiables »

Posté par - 9 septembre 2015

L’enquête qui permettra de connaitre les attentes des Burkinabè avant la soumission du projet de loi portant sur le bail locatif a été lancée ce mercredi 9 septembre 2015. La cérémonie s’est déroulée en présence du premier responsable du ministère de l’habitat et de l’urbanisme dans les locaux du Centre de gestions des cités (CEGECI).

SOCOGIB : “Nous allons mener un combat juridique” (Réné Bagoro)

Posté par - 24 décembre 2014

Le gouvernement de transition a ouvert une enquête sur la SOCOGIB (Société de construction de gestion immobilière), dirigée par Alizèta Ouédraogo, la belle-mère du frère cadet de l’ancien président Blaise Compaoré. Selon le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Réné Bagoro, il s’agira d’abord de découvrir les conditions dans lesquelles cette société a été privatisée,