Insécurité au Burkina : Les réponses de l’ADF-RDA

Posté par - 7 octobre 2018

Le  5 octobre 2018, l’Alliance pour la démocratie et la fédération – Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) s’est penchée sur les problèmes du moment qui assaillent les Burkinabè. Il s’agit de la situation sécuritaire marquée par des multiples attaques contre des positions des Forces armées sur le territoire burkinabè. Cette réflexion menée entre dans le cadre

Burkina : Le CDP est « prêt à se corriger et à aller de l’avant »

Posté par - 30 septembre 2017

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a certes « agonisé » mais « reste vivant ». Ses premiers responsables l’ont signifié ce samedi 30 septembre 2017 au siège du parti lors de la rentrée politique placée sous le signe de la relance, de la tolérance, du respect de la différence de la cohésion et de l’unité

Nouvel objectif de l’opposition : « Faire disparaître le mot Sénat » de la Constitution

Posté par - 2 novembre 2013

L’opposition  politique burkinabè a fait sa rentrée politique dans l’après-midi de ce 2 novembre 2013. Un nouvel objectif a été fixé : extraire le « mot » Sénat de la Constitution. Quant à la modification du statut de l’opposition, ses membres semblent vouloir s’affranchir de cette loi. L’opposition politique est revenue des vacances. La rentrée des classes a

Rentrée politique de l’opposition : le Sénat et le statut de l’opposition à l’ordre du jour

Posté par - 28 octobre 2013

Le 2 novembre prochain, l’opposition politique burkinabè, sous l’égide du Chef de file de l’Opposition politique, organise sa rentrée politique au Palais de la Culture Jean Pierre Guingané à Ouagadougou. De nombreux sujets d’importance sont à l’ordre du jour, selon un communiqué signé du Chef de file de l’opposition. Les différents projets de modification de

Rentrée politique de l’opposition le 2 novembre prochain

Posté par - 17 octobre 2013

Après le parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), c’est l’opposition politique burkinabè qui organise sa rentrée politique le 2 novembre prochain. La  décision a été prise le 14 octobre dernier lors d’une rencontre, selon un communiqué de presse. Cette rentrée marquera la reprise des activités de l’opposition, qui seront