Code électoral : “Ce qui nous unit est plus important”, selon le gouvernement

Posté par - 16 avril 2015

Le gouvernement burkinabè, dans ce communiqué de presse, se pose en arbitre dans le débat qui fait rage actuellement sur l’opportunité ou non des nouvelles modifications au Code électoral. L’exécutif de la transition appelle les différents acteurs à un “respect mutuel”. Depuis son adoption, le 7 avril 2015 par le Conseil national de la Transition