Ouagadougou : Une vente de dèguè “modernisée”

Posté par - 11 janvier 2018

La restauration est une activité dans laquelle les femmes sont très actives. Colette Rabiatou Sanfo/Nabaloum, est une restauratrice qui commercialise le dèguè, ce dessert Ouest Africain réalisé à base de couscous de mil et du yaourt ou du lait caillé,  sur l’avenue 56 dans la ville de Ouagadougou. Colette Rabiatou Sanfo s’est prêtée aux questions du

Yvonne Clémence Bambara : “Manger au restaurant «le Yèlèmani », c’est faire une œuvre sociale”

Posté par - 8 novembre 2017

Bon nombre de Burkinabè, notamment les fonctionnaires, les travailleurs, les commerçants, les élèves, les étudiants, les ouvriers  prennent au moins un repas par jour en dehors de la famille, plus précisément dans les restaurants publics. La restauration est une activité dans laquelle les femmes sont très actives. Une sœur religieuse, Yvonne Clémence Bambara,  propriétaire du restaurant

El Fadhel Sankara, restaurateur : « Je ne cuisine que du riz made in Burkina ! »

Posté par - 11 avril 2016

El Fadhel Sankara fait partie de ces nombreux jeunes restaurateurs qui, chaque jour, satisfont aux besoins en alimentation des habitants de Ouagadougou. Lui, sa particularité, c’est le choix qu’il a fait de ne servir à ses clients que du riz cultivé au Burkina. C’est depuis février 2007 que le « Golden Restaurant » a ouvert ses portes

Restaurant du Parc Bangr-weogo : Du nouveau pour ce 8-Mars

Posté par - 8 mars 2016

A compter du 8 mars 2016, un restaurant ouvre ses portes au parc Bangr-weogo. « Le gibier », comme il s’appelle, est déjà prêt à accueillir tous les amis de la nature et des animaux. Pour ce 8-Mars, journée internationale de la femme, le restaurant attend un grand monde pour sa grande première : une soirée animée avec

KOUDOUS DU FASO : les lauréats de l’édition 2013 du concours

Posté par - 22 octobre 2013

Dans la soirée du 17 octobre dernier, sur le site du SIAO a eu lieu la délibération du concours culinaire dénommé Koudou du Faso. Après une exposition de mets traditionnels dans la matinée du 17 octobre, dans le cadre de la campagne « Cultivons » menée par Oxfam et ses partenaires. 4 koudous, dans 4 catégories