“Il serait adéquat qu’au plus haut sommet des sanctions soient infligées aux coupables de détournements et qu’on mette véritablement l’accent sur l’éducation” dixit Banza Baya, DG de l’INSD

Posté par - 19 novembre 2011

De passage à Montréal au mois d’août 2011, Le professeur Banza Baya alors Directeur de l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) de l’Université de Ouagadougou avait accordé une entrevue à Burkina24. Burkina24 : Bonjour M.BAYA Banza, et merci d’avoir répondu à notre invitation. Banza Baya (BB): C’est un plaisir de vous rencontrer et c’est