Burkina : L’article 37 verrouillé, le sénat supprimé

Posté par - 5 novembre 2015

Le Conseil national de la transition (CNT), l’organe législatif de  la transition, a procédé à une révision de la Constitution ce 5 novembre 2015. L’article 37, qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs, a été verrouillé. Le sénat, intégré dans l’organisation institutionnelle du Burkina le 21 mai 2013, a également été supprimé.

Burkina : La Constitution sera révisée le 3 novembre 2015

Posté par - 27 octobre 2015

Le Conseil national de la transition (CNT) a adopté ce 27 octobre 2015 en séance plénière le principe de la modification de la Constitution. Cette modification est inscrite à la séance du 3 novembre et devra porter sur le verrouillage de l’article 37 et la suppression du sénat. Sur les 82 votants à la séance

Révision parlementaire de l’Article 37 : Ce serait “insuffisant”, selon le MPJ

Posté par - 24 octobre 2014

Le Mouvement populaire des jeunes (MPJ), mouvement de la société civile, estime que le référendum  serait le meilleur moyen pour le peuple burkinabè de s’exprimer sur la  polémique révision de l’article 37 de la Constitution.  Cette consultation électorale est si nécessaire qu’il propose de la tenir, même si la révision obtient le vote des 96

Référendum : Les manifestations continuent au Burkina

Posté par - 24 octobre 2014

Les manifestations sporadiques, entamées au lendemain de l’annonce du gouvernement de procéder à la modification de l’article 37 de la constitution via l’Assemblée nationale, ont continué dans la nuit du jeudi 23 octobre 2014 et ont gagné de l’ampleur dans le matin du vendredi 24 octobre à Ouagadougou. 

Mercure de la semaine : L’article 37 remis au goût du jour ?

Posté par - 7 janvier 2013

L’une des probables raisons de la non participation de l’ADF/RDA au gouvernement Tiao III, et qui court sur les lèvres au Faso, serait la probable remise au goût du jour du débat sur la révision de l’article 37 de la Constitution. Des signes En effet, certains observateurs croient dur comme fer que la non apparition