Une enveloppe «confidentielle» venue de la Côte d’ivoire

Posté par - 13 avril 2019

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu le vendredi 12 avril 2019, le ministre d’Etat, ministre de la Défense de la Côte d’Ivoire Hamed Bakayoko, porteur d’un message du président Alassane Ouattara. Le ministre Bakayoko, à l’issue de l’audience, a annoncé que le contenu du message était confidentiel, lit-on dans un communiqué

Burkina : « Une grande rencontre de dialogue politique » annoncée

Posté par - 4 avril 2019

Après la délégation du Chef de file de l’Opposition politique (CFOP) dans la matinée, le chef de l’Etat, Roch Kaboré, a reçu le jeudi 4 avril 2019 dans la soirée, la Majorité présidentielle conduite par Clément Sawadogo, porte-parole de la Majorité présidentielle. Des questions qui touchent à la vie de la nation ont été abordées.

Burkina : « Bizarrerie constitutionnelle » en attente d’adoption

Posté par - 4 mars 2019

Du Président du Faso, qui peut être amené à cohabiter avec un Premier ministre dont le parti aura la majorité au parlement, ce qui fera passer le chef de l’Etat pour le chef de file de l’Opposition politique (CFOP), au maintien d’institutions comme le Conseil économique et social (CES), le politologue Abdoul Karim Saidou et

Thomas Sankara « renaît » au Conseil de l’Entente

Posté par - 2 mars 2019

Alors que les festivaliers s’apprêtent à donner le clap de fin du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), un autre événement a retenu l’attention des Burkinabè et leurs amis venus des quatre coins du monde. Il s’agit du dévoilement de la statue géante du Président Thomas Sankara. Cet acte posé

Cinq ans du MPP : « Faire tout pour ne pas décevoir », invite Simon Compaoré

Posté par - 15 février 2019

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)  a cinq ans.  Les premiers responsables du parti social-démocrate  invitent le gouvernement à continuer d’« atténuer la dureté de la vie dans les campagnes, dans les villes » en mettant l’homme au cœur de ses interventions sur le chemin de la création de richesses à distribuer. Le 25 janvier

G5 Sahel : Cap sur la recherche d’« un mandat onusien plus robuste »

Posté par - 5 février 2019

La conférence de Ouagadougou (cinquième du genre)  du G5 Sahel, qui consacre le début du mandat du président burkinabè à la tête de l’organisation, a été marquée par l’annonce du financement japonais à hauteur de 23 millions de dollars US.   C’est convaincus que, « plus unis et déterminés » ils parviendront à bout des terroristes,  les

G5 Sahel : Des défis attendent le président burkinabè

Posté par - 2 février 2019

Après quatre années de sommets et de plaidoiries auprès des décideurs européens, américains, saoudiens, émiratis et récemment chinois, c’est au président du Burkina Faso qu’incombe la mise en œuvre des engagements militaires du G5 sahel, et des programmes d’investissements. Parce que sécurité et développement vont de paire, le gouvernement burkinabè procédait au lancement le 3

PNGT 2 : De l’impact du programme à l’heure du bilan

Posté par - 28 janvier 2019

Après quinze ans d’implémentation, l’heure est à la capacitation autour du Programme national de gestion des terroirs phase 2 (PNGT 2). Deux jours durant, les acteurs impliqués dans le processus se pencheront sur l’historique, les objectifs, les axes d’intervention, les résultats et les impacts du programme orienté développement local. Réduire la pauvreté en accélérant le

Christophe Dabiré : « Le glissement générationnel est amorcé »

Posté par - 24 janvier 2019

71 ans. C’est l’âge du nouveau Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. Dès sa désignation, des Burkinabè, adeptes du renouvellement générationnel, avaient pointé du doigt son âge. Le jeudi 24 janvier 2019, le Premier ministre s’est prononcé. « Dans tous les pays du monde, les seniors apportent leur contribution au développement, quel que soit leur âge

Burkina : 5 phrases qui ont marqué l’année 2018

Posté par - 1 janvier 2019

L’année 2018 au Burkina Faso aura été marquée par plusieurs citations provenant d’acteurs politiques. En rétrospective, Burkina 24 en a choisi, subjectivement, cinq (publiées sur le site Burkina24.com) qui ont marqué les esprits ou déclenché une salve de débats ou de critiques. « Nous aurons la suprématie » Les faits qui préoccupent énormément les Burkinabè depuis trois

Burkina : 2iE célèbre son jubilé d’or

Posté par - 14 décembre 2018

L’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE)  célèbre le vendredi 14 décembre 2018 à Ouagadougou, un demi-siècle d’existence. Créée en 1968 sous l’appellation EIER et ETSHER (Ecole inter-Etats de l’équipement rural et de l’Ecole supérieure des techniciens de l’hydraulique et de l’équipement rural, ndlr), puis rebaptisée Institut international d’ingénierie de l’eau et de

11-Décembre 2018 : Célébration de la « fierté d’appartenir à un (même) pays »

Posté par - 11 décembre 2018

Cette année, c’est sous le sceau de l’exemplarité que la commémoration du 11-Décembre s’est tenue à Manga, la cité de l’épervier. La veille, lundi 10 décembre 2018, dans son adresse à la nation, le président du Faso justifiait la commémoration de la date anniversaire de l’accession du Burkina à la souveraineté nationale comme étant « l’agréable

Terrorisme au Burkina : Appel à « faire corps avec les Forces armées nationales »

Posté par - 1 novembre 2018

Parce que « le concours de tous est nécessaire pour vaincre » le terrorisme dont « les acteurs ne peuvent vivre en dehors de la société et (donc) s’extirper des besoins élémentaires de tout individu », les Forces armées qui célèbrent ce 1er novembre 2018 la 58ème année de leur création, attendent du peuple « cohésion et solidarité nationales ». Dans

Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 25 octobre 2018

Posté par - 25 octobre 2018

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 octobre 2018, en séance ordinaire, de 11 H 00 mn à 16 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre

Burkina-Ghana : Ils usent de leur « grande complicité » pour « faire avancer les projets structurants »

Posté par - 18 septembre 2018

Sur invitation de son homologue Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré est au Ghana pour une visite d’amitié et de travail d’une durée de quarante-huit heures au cours desquelles ils entendent bien « faire avancer les projets structurants ». Le vol pour l’aéroport international de Kotoka du nom du Lieutenant-Général Emmanuel Kwasi

Deuxième sommet d’Africtivistes : Le cas Naïm Touré à la Une

Posté par - 23 juin 2018

Situation politique tendue oblige, le premier sommet des Africtivistes s’est finalement déroulé à Dakar en juillet 2015. Trois ans plus tard, ils sont plus de 200 à rallier Ouagadougou, capitale du Burkina Faso en raison du « rôle central joué par les web activistes dans les différents événements que le pays a traversés ces quatre dernières

Facebook : Les comptes de la Présidence du Faso et du président Kaboré certifiés

Posté par - 30 mai 2018

Le réseau social Facebook est saturé par des comptes « perso » du président du Faso. Cette certification avec l’obtention du petit badge bleu vient mettre fin aux doutes sur l’identité des  personnes qui se cachent derrière tel ou tel autre profil. Depuis son élection à la magistrature suprême, Facebook est inondé de multiples comptes créés en

Jean-Baptiste Natama : Le dernier hommage à un « patriote »

Posté par - 21 mars 2018

La soirée du mercredi 21 mars 2018 a été consacrée par les autorités politiques, coutumières et religieuses et les diplomates au « patriote » Jean Baptiste Natama, ce compatriote qui n’était « pas quelqu’un de sectaire », ce « second Sankara » que le Burkina Faso a perdu brutalement dans la nuit du samedi au dimanche. Le président du Faso, celui

Burkina : Les légumineuses à l’honneur à Koumbané

Posté par - 20 février 2018

Spéculations dont la culture est pratiquée par environ 69,2% des ménages agricoles du pays, la cause des légumineuses a conduit le chef de l’Etat, le Premier ministre et des membres de son équipe, le directeur de l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) et le président de la confédération mondiale des légumineuses ce

Burkina : Le jour où la polarité disparaîtra de la sphère politique…

Posté par - 31 janvier 2018

Le « déni de la conviction politique » est perceptible dans la société burkinabè. A l’opposition comme dans la majorité présidentielle, « les têtes qui dépassent » sont comme un poids insupportable porté sur les épaules. Alors, les exécutifs des partis n’hésitent pas à les envoyer au-dessous de la surface, quitte à les étouffer, à les noyer.  Et si

« La gouvernance, ce n’est pas de la gentillesse »

Posté par - 19 janvier 2018

En attendant un remaniement ministériel au Burkina Faso, le  Balai citoyen s’est interrogé ce jeudi  18 janvier 2018 sur le bien-fondé d’un changement d’équipage tel dans « un jeu de chaises musicales ». Ce que le mouvement citoyen demande « depuis longtemps » a déclaré son porte-parole Me Hervé Kam, c’est que « le président du Faso doit mettre au

Annonce et appel de Roch Kaboré : La CGT-B réagit

Posté par - 3 janvier 2018

Jugeant que « le message (à la nation du président du Faso) lui-même  sonne faux », la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) annonce qu’elle « ne va pas se laisser engager dans un chemin de la démagogie ». « Pourquoi il (Roch Kaboré) envoie ça (réforme du système de rémunération) en février ? »,  s’interroge Bassolma Bazié,  secrétaire général

2018 : Roch Kaboré en appelle au « patriotisme » de ses compatriotes

Posté par - 1 janvier 2018

C’est « l’impasse » au bout de deux ans de mandat et en cette fin d’année 2017 agitée sur le front social dans plusieurs secteurs dont l’éducation. Pour autant, « optimiste » le chef de l’Etat dont « l’engagement pour le changement n’est pas à négocier avec les forces rétrogrades qui tentent de déstabiliser » le pays, en appelle au

2017 au Burkina : L’année du combat contre le terrorisme

Posté par - 30 décembre 2017

Sanglante surtout aura été 2017 pour le Burkina Faso. Le pays a pleuré ses fils et ses fils tombés sous les balles assassines des terroristes qui n’ont de cesse mené des incursions dans la capitale,  au Sahel et à quelques reprises à l’Ouest endeuillant des familles qui refusent de céder face à l’obscurantisme. Lui aussi

Macron au Burkina : « Une marque d’attention et nous en sommes fiers » (Alpha Barry)

Posté par - 24 novembre 2017

Les autorités burkinabè ont fait le point des préparatifs de la visite du président français Emmanuel Macron le vendredi 24 novembre 2017. Le président français séjournera 72 heures au Burkina à compter du 27 novembre 2017, un fait qualifié par le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry, « d’inédit ».  Alpha Barry en commentant

Marchés d’esclaves en Libye : Awadi et Claudy Siar « accusent », Issoufou « s’indigne », Kaboré « condamne »

Posté par - 17 novembre 2017

Rendu public par des journalistes de CNN, l’« esclavage des temps modernes » dont sont victimes des jeunes sub-sahariens en Libye commence à faire réagir, activiste (Claudy Siar) et bien d’autres internautes, haut-commissariat des Nations unies aux droits humains et quelques présidents africains dont le Nigérien Issoufou Mahamoudou, le Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. Claudy Siar, l’animateur