Ouaga : Ils préfèrent arranger que barricader

Posté par - 12 septembre 2012

Pendant que certains barricadent en criant leur ras-le-bol contre la dégradation des routes, d’autres  préfèrent se mettre à la tâche, pour disent-ils, arranger ce qui peut être arrangé. On en rencontre un peu partout à Ouagadougou, ces jeunes qui font œuvre de salubrité publique ou de voirie. Voici les bénévoles  de Dassasgho.