Burkina Faso : Blaise Compaoré rend hommage à Salif Diallo

Posté par - 23 août 2017

Depuis son exil abidjanais, l’ancien président du Faso, Blaise Compaoré a salué la mémoire de Salifou Diallo, dans une lettre de condoléances adressée à la famille du défunt. Blaise Compaoré dans cette lettre-hommage a Salifou Diallo, l’a qualifié de ‘‘fidèle et honnête serviteur’‘. Il a demandé que le Ciel accorde le repos éternel au défunt avec qui

Burkina : Salifou Diallo invite le Gouvernement à « élargir l’assiette fiscale »

Posté par - 28 septembre 2016

Ce mercredi 28 septembre 2016, les députes de l’Assemblée nationale burkinabè procèdent à l’ouverture solennelle de la 2e session ordinaire de l’Assemblée nationale. Pour l’occasion, des parlements de deux pays ont été invités. Il s’agit du Bénin et de la France. Cette deuxième session ordinaire de l’année 2016 est essentiellement consacrée aux travaux devant aboutir au vote

MPP : Des jeunes militants à l’école de la social-démocratie  

Posté par - 6 juin 2016

Le Centre international de formation Kwame Nkrumah, en collaboration avec la Fondation Friedrich Erbert (FFE), a organisé du 03 au 05 juin 2016 à Ouagadougou, une session de formation au profit des jeunes militants du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). Cette formation a tourné autour des valeurs fondatrices de l’idéologie du parti, qui est

Salifou Diallo : « Alassane Ouattara est notre grand frère »

Posté par - 31 mai 2016

Une délégation conduite par le président de l’Assemblée nationale burkinabè Salifou Diallo, accompagné du ministre d’Etat en charge de la sécurité intérieure Simon Compaoré et du ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry, s’est rendue en Côte d’Ivoire ce 31 mai 2016. Elle y a rencontré le président ivoirien Alassane Ouattara et lui a fait

Opinion : « Salif Diallo en maître absolu au Yatenga ! »

Posté par - 29 mai 2016

Dans cette déclaration, Saïbou Ouédraogo, chargé de communication de l’Union nationale des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), fait l’éloge des qualités de Salif Diallo, président par intérim du parti au pouvoir, lors des municipales dans la province du Yatenga.  Salif Diallo, qui s’y frotte, s’y pique et il vient de le

Ouahigouya : Voici la Fondation Aly Gourga !

Posté par - 21 mai 2016

Le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Salif Diallo, a inauguré, le vendredi 20 mai 2016 à Gourga, un quartier périphérique de la ville de Ouahigouya, la Fondation Aly Gourga, une initiative privée de solidarité, d’entraide et de promotion de la foi islamique. Ce vendredi 20 mai 2016 était un jour faste à Gourga,

Burkina : Les députés accordent leur confiance au Premier ministre Paul Kaba Thiéba

Posté par - 6 février 2016

Après environ 14 heures passées devant l’hémicycle pour défendre la politique générale que son gouvernement entend mettre en œuvre, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a finalement obtenu le vote de confiance de la majorité des députés de l’Assemblée nationale (72 voix pour, 53 abstentions). Ce vote valide la nomination du Premier ministre par le

Jugement des crimes économiques : Salif Diallo pour la création d’un tribunal spécial

Posté par - 15 janvier 2016

«J’ai proposé au président de l’ASCE d’envisager la création de tribunaux spéciaux pour juger les crimes économiques dans les plus brefs délais afin de donner l’exemple», a indiqué le président de l’Assemblée nationale burkinabè, Salif Diallo, à l’issue d’une audience avec Luc Marius Ibriga, président de l’ASCE/LC (Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de  lutte contre

Bureau de l’Assemblée nationale : Me Bénéwendé Sankara élu premier vice-président   

Posté par - 12 janvier 2016

Peu avant le début du vote des membres du bureau de l’Assemblée nationale du Burkina, les présidents des cinq groupes parlementaires se sont réunis au bureau du Président de l’Assemblée nationale, Salif Diallo et ont dégagé ensemble un bureau consensuel. Nonobstant ce consensus, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale rend le vote des membres du

Salif Diallo : « Nous ne devons pas faillir »

Posté par - 30 décembre 2015

Le tout nouveau président de l’Assemblée nationale burkinabè Salif Diallo, après son élection à la tête de l’institution à 78 voix contre 43 pour son challenger Adama Sosso, a prononcé un discours rassembleur et empreint d’une volonté de travailler pour « le peuple et surtout la jeunesse ». Le discours de Salif Diallo Burkina24 Le président de

Burkina : Salif Diallo élu président de l’Assemblée nationale

Posté par - 30 décembre 2015

Le nouveau président de la nouvelle Assemblée nationale du Burkina et qui est chargé de conduire la Ve législative est Salif Diallo. En lice avec Adama Sosso de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Salif Diallo a obtenu la majorité des voix des 125 députés (78 voix pour lui contre 43 pour son

Présidentielle au Burkina : Roch Marc Christian Kaboré élu au premier tour

Posté par - 1 décembre 2015

Roch Marc Christian Kaboré, le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), a été élu président du Faso, selon les résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2015. Il a remporté le scrutin au premier tour avec 53,49% des voix contre

Présidentielle 2015 : Les femmes MPP rassurent Roch Marc Christian Kaboré

Posté par - 3 mai 2015

L’Union nationale des femmes (UNF) du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)  a clôturé  sa première convention nationale de 48 heures par un meeting  le samedi 2 mai 2015 sur le plateau Yéguéré de Bobo-Dioulasso. Elles ont rassuré Roch Marc Christian Kaboré, le président du parti et candidat presque déclaré,   de la victoire du

Dossier Dabo Boukary : « Je n’ai rien à me reprocher » (Salif Diallo)

Posté par - 18 décembre 2014

Salif Diallo, ancien ministre d’Etat de Blaise Compaoré et aujourd’hui premier vice-président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), est revenu sur l’affaire Dabo Boukary. C’était lors d’un panel organisé par l’association Faso Action Renouveau (FAR), qui s’est déroulé ce 18 décembre 2014 sur les défis majeurs de la transition. Il dit être prêt à

Insurrection : L’International socialiste félicite le Burkina et le MPP

Posté par - 14 décembre 2014

Une délégation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), dirigée par Salif Diallo, a participé du 12 au  13 décembre 2014 au Conseil statutaire de l’International socialiste, à Genève en Suisse, apprend-t-on dans un communiqué du parti. Ayant pour thème « la paix et la sécurité internationale, résolution des conflits et arrêt du terrorisme », ce congrès a

Salif Diallo : « Au MPP, nous avons nos cartes de militants »

Posté par - 1 septembre 2014

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) « se porte très-bien ». « Il n’y a pas l’ombre d’un nuage entre les membres de la direction du parti », déclare le premier vice-président Salif Diallo, lors d’un point de presse ce 1er septembre 2014 à Ouagadougou. Quant « aux démissionnaires entre griffes (…), ce sont des individus instrumentalisés »

Les grands traits du programme politique du MPP

Posté par - 8 avril 2014

A l’issue des travaux du premier congrès ordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le 6 avril 2014 au stade municipal de Ouagadougou, les premiers responsables ont annoncé leurs ambitions quand le parti viendra à conquérir le pouvoir d’Etat. La mission a été confiée au 1er vice-président, Salif Diallo qui, dans son discours,

Salif Diallo : « Roch sera président, car le peuple a confiance en lui »

Posté par - 28 janvier 2014

Les leaders du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), démissionnaires du CDP, veulent la place de Blaise Compaoré. Lors d’un point de presse ce 28 janvier 2014, Salif Diallo, premier vice-président du parti, a déclaré que Roch Marc Christian Kaboré a le droit d’être candidat à la présidentielle de 2015 et il sera même

Salif Diallo et l’affaire Dabo Boukary : Le début de l’ignominie ?

Posté par - 9 janvier 2014

Salif Diallo, ancien n°2 du parti au pouvoir, CDP, dont il a démissionné le 4 janvier 2014, a été mis en cause, selon des confrères, par la justice dans l’affaire de la mort de l’étudiant Dabo Boukary. Dans l’opinion qui suit, un citoyen, Alphonse Tougouma, estime qu’il s’agit d’un « procès de diversion » et est convaincu

Grosses démissions au CDP

Posté par - 5 janvier 2014

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le parti au pouvoir au Burkina, connait actuellement des démissions en vague. Roch Marc Christian Kaboré a emporté avec lui d’anciens camarades et responsables du CDP, des militants aussi. « 2014, année de tous les dangers » titrait un confrère pour ne pas le nommer, le journal d’investigation,