Justice : Halte pour commémorer les 20 ans du SBM

Posté par - 2 novembre 2019

1999- 2019, 20 ans que le Syndicat burkinabè des magistrats (SBM) existe. La commémoration de ce 20e anniversaire a eu lieu ce samedi 2 novembre 2019 à Ouagadougou, sous le thème « le SBM, 20 ans de lutte pour une magistrature indépendante, efficace et crédible ». Il y a 20 ans de cela que le

Juge Gnanou Karfa : Les états généraux pourraient être « le point de départ d’une nouvelle justice »

Posté par - 20 décembre 2014

La justice, c’est l’un des secteurs où des changements sont attendus à la faveur de l’insurrection populaire. Pour preuve, certains dossiers pourraient ressurgir durant la transition. Pour le syndicat burkinabè des magistrats, la volonté politique comptera beaucoup pour redorer l’image de la justice. Dans cette interview qu’il a accordée à Burkina 24, le Secrétaire général

Burkina : Le Syndicat burkinabè des Magistrats pour une nouvelle Constitution

Posté par - 20 novembre 2014

Dans la déclaration qui suit, le conseil syndical du Syndicat burkinabè des Magistrats (SBM) déplore l’incendie du palais de justice lors du soulèvement populaire, mais reconnaît que les Burkinabè ont soif d’une indépendance de la justice. Ce qui n’est pas le cas actuellement, constate le SBM, rappelant notamment la trop forte influence du pouvoir judiciaire

Le Syndicat Burkinabè des Magistrats commémore 15 ans de vie et de lutte

Posté par - 3 octobre 2014

Le Syndicat Burkinabè des Magistrats (SBM) a 15 ans d’existence ce jeudi 2 octobre. 15 ans, synonymes “de vie et de lutter la défense des intérêts des magistrats et l’indépendance effective de la magistrature”. C’est d’ailleurs sur ce thème que le plus jeune des trois syndicats de magistrats a lancé les activités de commémoration de

Affaire du juge Nébié : Le SBM et le MBDHP donnent de la voix

Posté par - 3 juin 2014

Retrouvé mort dans la nuit du 24 Mai 2014, le premier rapport médico-judiciaire fait état d’un homicide volontaire du juge Salifou  Nebié.Un médecin légiste français devrait par la suite déterminer les causes exactes de ce meurtre. En attendant, l’impatiente gagne les différentes associations de la société civile.