Souveraineté et sécurité alimentaire au Burkina : « La façon d’investir compte »

Posté par - 14 octobre 2018

Le Burkina Faso a « une politique qui tend plus vers la souveraineté alimentaire que vers la sécurité alimentaire ». Pour l’atteinte de la Souveraineté et sécurité alimentaire au Burkina, la Confédération paysanne du Faso et le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) fédèrent leurs efforts. Les deux entités ont enfourché leur cheval de bataille qu’est

Sécurité alimentaire: CRS Burkina partage les acquis du Programme FASO

Posté par - 24 septembre 2018

Le Catholic Relief Services (CRS)/CATHWELL Burkina, en consortium avec Helen Keller International (HKI), OCADES/Kaya, l’association TIN TUA, GRET ainsi que des partenaires nationaux, exécute depuis huit ans un programme dénommé Programme Faso « Les familles réalisent des acquis durables ». Partager les acquis du programme, ainsi que les bonnes pratiques engrangées, et les transférer aux structures étatiques.

Vente de céréales aux personnes vulnérables : La SONAGESS s’explique

Posté par - 20 février 2018

Les responsables de la Société de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS) ont expliqué, ce 20 février 2018 à Ouagadougou, l’importance de rendre plus efficaces les points de vente de céréales aux personnes vulnérables, jadis appelés “Boutiques-témoins”.  Les acteurs favorables à l’atteinte de la sécurité alimentaire reconnaissent que les boutiques-témoins jouent un rôle important dans la stabilisation des prix des céréales au Burkina Faso. Adressées particulièrement aux personnes vulnérables et indigentes, ces points de vente contribuent également à réduire le

Burkina : Veiller à ce que les paysans ne soient pas dépossédés de leurs terres

Posté par - 31 janvier 2018

Pour éviter le « diktat » du contenu des assiettes,  la dynamique burkinabè de la Convergence globale des luttes pour la terre, l’on tire sur la sonnette d’alarme pour éviter au Burkina Faso de se retrouver dans une situation similaire à celle du Zimbabwe en veillant à la défense de l’agriculture familiale. « Imaginez un jour le Burkina

Droit à l’alimentation : La Oumma Islamique soutient à 100%

Posté par - 16 janvier 2018

L’ONG Hunger Free World a entamé une série d’audiences auprès des autorités politiques, morales et civiles par rapport à la constitutionnalisation du droit à l’alimentation. Ce mardi 16 janvier 2018, elle a été reçue par la Communauté musulmane du Burkina. L’ONG internationale Hunger Free World défend une cause qu’est l’inscription et le maintien du droit

Sécurité alimentaire : Chercheurs, OSC, ministères et secteur privé discutent

Posté par - 27 décembre 2017

Un groupe d’OSC, évoluant dans le domaine agricole, veut influencer les politiques et leurs décisions par des actions de plaidoyer basées sur des évidences. Ces OSC ont choisi comme sujet de plaidoyer « Promouvoir la modernisation des exploitations familiales agricoles pour une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable ». Les membres du groupe, réunis en atelier ce

Déficit céréalier au Burkina : La SONAGESS en appelle à la « fibre patriotique » des commerçants

Posté par - 27 novembre 2017

Excédentaire en fin de campagne agricole avec une production évaluée en baisse de 0,32 %, par rapport à la campagne agricole précédente, soit un déficit brut de 72 677 tonnes  sur la production céréalière, le gouvernement en appelle à la « fibre patriotique » des commerçants exportateurs de céréales pour éviter de « mettre le pays dans une difficulté ».

Filière agro-sylvo-pastorales : Vers l’aplanissement des contraintes juridiques et institutionnelles

Posté par - 23 novembre 2017

Le programme d’amélioration de la sécurité alimentaire et hydrique pour le développement économique rural au sahel et dans la corne de l’Afrique (DRYDEV) et l’ONG Tree Aid organisent un atelier du 23 au 24 novembre 2017 à Ouagadougou. Une rencontre des parties prenantes du programme DRYDEV sur la revue des contraintes juridiques et institutionnelles dans

Sécurité alimentaire et écoulement du surplus au Burkina : Le cri de cœur des petits exploitants

Posté par - 16 octobre 2016

Les exploitants agricoles familiaux burkinabè  dénoncent les mesures institutionnelles adoptées par l’Etat burkinabè dans le cadre de la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (NASAN). Des mesures qui mettent « en péril » la sécurité alimentaire. Une situation qui ne s’arrange pas, selon Bassiaka Dao, président de la Confédération paysanne du Faso (CPF), au regard du

Sécurité alimentaire en Afrique : Le GRAD y consacre une journée de réflexion

Posté par - 30 septembre 2016

Les politiques agricoles sont au cœur d’une rencontre organisée par  le Groupe de recherche et d’action pour le développement en Afrique (GRAD) et l’Institut international de recherche en politiques alimentaires (IFPRI). Les participants réfléchissent le temps d’une journée ce vendredi 30 septembre 2016, sur les orientations à prendre à un moment où « la plupart des

Sécurité alimentaire au Burkina : Un atelier pour rendre opérationnel le dispositif national

Posté par - 1 septembre 2016

Dans la perspective de rendre opérationnelle la sécurité alimentaire et nutritionnelle, le Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le sahel (CILSS) organise un atelier d’opérationnalisation du dispositif national du 1er au 2 septembre 2016 à Ouagadougou. Cette rencontre sous régionale concerne les 13 pays membres de l’organisation et vise à une relance

Production du riz local: Oxfam donne un coup de main dans la fourmilière

Posté par - 19 juillet 2016

Les producteurs et étuveuses de riz de Boulbi, Mogtédo et Zoungou peuvent compter sur le soutien d’Oxfam Burkina et de la coopération suisse pour mener à bien leurs activités de productions et d’étuvage du riz au profit des consommateurs locaux. L’ONG assure la phase réfection de berges, la construction ou reconstruction de canaux secondaires de

Biotechnologies: « Elles peuvent contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire » (Dr Oumar Traoré, chercheur à l’INERA)

Posté par - 1 juillet 2016

En parcourant le Burkina Faso de façon disparate, ces 9 associations se sont rendues compte qu’en se mettant ensemble, elles auront plus de poids pour promouvoir les biotechnologies. Elles sont alors décidé de former le Réseau africain sur les biotechnologies (Africa Biotech). Le lancement des activités du réseau a eu lieu le jeudi 30 juin

Sécurité alimentaire dans l’Oudalan: « L’agriculture dans la zone de Tin Akof ne répond pas » (Tasséré Koudougou)

Posté par - 5 avril 2016

Après le constat sur le terrain, l’heure est à la capitalisation, question de partager les résultats de deux études avec les structures étatiques chargées d’assurer la sécurité alimentaire aux populations. Elles ont porté sur l’effet des filets sociaux sur les moyens d’existence des communautés dans la commune de Tin Akof et sur deux stratégies de

Dia Sanou, nutritionniste à la FAO: « Le Burkina est permanemment en insécurité alimentaire »

Posté par - 29 mars 2016

Dia Sanou est un nutritionniste burkinabè originaire d’une bourgade située à une dizaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso. Il  fait ses premiers pas dans l’administration publique au sein de la Direction du Contrôle des Aliments et de la nutrition appliquée du Laboratoire National de Santé Publique du Burkina, où fraichement sorti de l’Université et sans aucune expérience

Sécurité alimentaire : Le CILSS forme ses points focaux

Posté par - 2 juillet 2015

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse  dans le Sahel (CILSS) renforce les capacités des points focaux dans le cadre du programme  AGIR (Alliance globale pour la résilience) au Sahel et en Afrique de l’Ouest. Un atelier a lieu à cet effet les  2 et 3 juillet 2015 à leur intention. Objectif, les

Soum, Oudalan, Séno : « La crise alimentaire est encore là »

Posté par - 21 mai 2014

Un groupe de cinq ONG, se disant « préoccupées » par la situation alimentaire dans le Sahel burkinabè, a lancé ce mercredi 21 mai 2014 à Ouagadougou, un appel au gouvernement burkinabè, à la communauté internationale et aux bailleurs de fonds. Ces ONG estiment que si rien n’est fait, les provinces de l’Oudalan, du Soum et du

Agriculture : Valoriser le travail des femmes rurales pour la sécurité alimentaire

Posté par - 2 mars 2014

Dans l’agriculture au Burkina, les femmes jouent un rôle non négligeable, qui n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur. La Confédération Paysanne du Faso (CPF), en partenariat avec le Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG) et Oxfam, ont décidé de réfléchir sur le rôle des femmes dans la mise en œuvre du Programme

16e JNP: sous le signe du renforcement de la résilience des populations face à l’insécurité alimentaire

Posté par - 17 avril 2013

La 16ème édition de la Journée Nationale du Paysan (J.N.P.) se tient du 25 au 27 avril 2013 à Banfora, région des Cascades. Occasion privilégiée d’échanges directs entre le Gouvernement, représenté au plus haut niveau, et la frange la plus importante de la population burkinabè qu’est le monde rural, l’édition de cette année est placée sous

Aide alimentaire en Afrique : la charte de l’affranchissement

Posté par - 15 mars 2013

La Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires a été adoptée pour minimiser les effets pervers de l’aide alimentaire, voire que les Africains puissent à terme s’en passer. Mais cette charte n’est toujours pas effectivement connue des acteurs. Le Secrétariat permanent des Organisations non gouvernementales (SPONG) au Burkina, avec l’appui de l’ONG

Sécurité alimentaire au Burkina : le ministère de l’agriculture prévoit 19 communes à risque

Posté par - 19 février 2013

Le ministère burkinabè  de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire estime que la campagne agricole écoulée a été excédentaire, a appris Burkina24. La production 2012-2013 est estimée à 4.898.544 tonnes contre 3.666.405 tonnes pour la campagne précédente. Cependant, le département de Mahama Zoungrana prévoit  19 communes à risque d’insécurité alimentaire à partir  du mois de

Génération sans faim: Oxfam lance un concours vidéo sur la sécurité alimentaire

Posté par - 15 décembre 2012

Après les ‘’Koudou du Faso’’ incitaient les autorités à promouvoir la production et la transformation des produits locaux, la campagne CULTIVONS par lequel l’ONG OXFAM veut contribuer à bâtir un monde sans faim, donne l’opportunité aux jeunes et professionnels, avec le concours vidéo Génération sans faim qu’il lance, de révéler leurs talents et interpeller les gouvernants

Grande Muraille Verte: La société civile s’approprie l’initiative pour mieux lutter contre la faim

Posté par - 16 octobre 2012

Des acteurs de la société civile s’approprient l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel, dans l’objectif de mieux s’impliquer dans lutter contre la faim. L’atelier ouvert ce mardi à Ouagadougou à cet effet part de l’engagement  de la société civile dans les questions de sécurité alimentaire qu’il veut renforcer à travers

Sécurité alimentaire: l’AJC Population/Développement renforce les compétences des journalistes

Posté par - 10 mai 2012

Il se tient depuis ce mercredi matin un atelier sur le thème « Médias, sécurité alimentaire et population », une initiative de l’Association des Journalistes et Communicateurs en Population et Développement au Burkina Faso, en collaboration avec une ONG américaine, Population Reference Bureau (PRB), au profit d’une vingtaine de journalistes de la presse locale.

FIDA: 1,5 milliard d’USD en vue, pour plus de sécurité alimentaire dans les pays en développement.

Posté par - 17 décembre 2011

 Les États membres du Fonds international de développement agricole (FIDA), réunis à Rome pour la tenue des consultations sur la neuvième reconstitution des ressources du FIDA (FIDA9), ont annoncé qu’un objectif de 1,5 milliard d’USD avait été fixé pour les nouvelles contributions devant financer des projets de développement agricole et rural dans les pays en

Le changement climatique et la sécurité alimentaire, sont “inextricablement liés” selon M. Kanayo F. Nwanze, Président du FIDA.

Posté par - 9 décembre 2011

Le Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), M. Kanayo F. Nwanze, a invité instamment les négociateurs participant à la conférence mondiale sur le changement climatique à reconnaître “qu’il n’existe pas de compromis possible entre deux impératifs – nourrir la population et sauver notre planète”.