Maitre Yacouba Drabo, chef des Dozo : « Nul n’est au-dessus de la loi »

Posté par - 20 mars 2016

Quelle différence existe-t-il entre Dozo et Koglweogo ? Quelle est la part contributive des Dozo en matière de sécurité au Burkina ? Voici quelques questions que Burkina 24 a posées à Maitre Yacouba Drabo le Bonck, Coordonnateur de l’Union nationale des Dozo tradi-praticiens de la santé du Burkina et Coordonnateur sous régional de l’Union panafricaine des Dozo

Burkina : Plusieurs routes nationales barrées ce vendredi en soutien aux Koglweogo arrêtés

Posté par - 18 mars 2016

Plusieurs routes nationales ont été barrées ce 18 mars 2016 par des manifestants soutenant les “Koglweogo”, les groupes d’auto-défense qui ont pris sur eux d’assurer la sécurité dans plusieurs régions du Burkina. Ils disent avoir agi ainsi en soutien aux Koglweogo arrêtés à Fada N’Gourma. Au moins deux routes nationales ont été barrées dans la

Me Bénéwendé Sankara : “La soupe ? Elle est bien pimentée !”

Posté par - 17 mars 2016

Après les élections couplées du 29 novembre dernier qui a vu l’institution d’un pouvoir légal et légitime, ce dernier peine à s’asseoir convenablement. Des Koglweogo aux autres actes d’incivisme, d’aucuns estiment que l’autorité de l’Etat burkinabè est bafoué. Dans cette interview avec Me Benewendé Sankara, président de l’UNIR/PS et premier vice-président de l’Assemblée nationale, ces

Rencontre avec Simon Compaoré : Les koglweogo de Léo ne sont pas venus

Posté par - 7 mars 2016

Simon Compaoré, ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure devait rencontrer les Koglweogo de Léo ce lundi 7 mars 2016 suite à l’affaire de l’enlèvement du catéchiste par des éléments qui se réclament du Koglweogo de Boutourou. En rappel, le 26 février 2016, des individus se réclamant des

Ouagadougou : Une station-service consumée

Posté par - 2 mars 2016

A notre arrivée, c’est une foule de badauds difficilement maîtrisée par les forces de l’ordre qui avançaient peu à peu pour toucher des yeux la station-service qui a pris feu ce mercredi 2 mars 2016. Située à Boulmiougou sur la Rue Blaise Gaston Bathio Benon, voie qui mène vers le Collège Sainte famille, la station-service de Saydou Sanfo

Fara (Burkina) : Les forces de l’ordre à la poursuite des bandits

Posté par - 26 février 2016

Des bandits (une douzaine) à moto et lourdement armés ont fait une descente dans la matinée du vendredi 26 février 2016 dans le département de Fara (40 km de Poura-Carrefour et 50 km de Boromo). Ils auraient enfermé des policiers avant de dévaliser une caisse et des boutiques, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB). Mais

Manuel Valls en visite au Burkina: « L’Afrique est le continent de l’avenir »

Posté par - 20 février 2016

Le Premier ministre français, Manuel Valls, est arrivé ce samedi 20 février 2016 au Burkina. Accompagné d’une forte délégation, il a été reçu au palais de Kossyam par le Président du Faso. Il s’est ensuite prêté aux questions des journalistes. Au menu des échanges, il y avait l’aide au développement et l’incontournable question sécuritaire. Le

Identification des abonnés : Le Ministre de la sécurité face aux DG des 3 réseaux de téléphonie

Posté par - 16 février 2016

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure (MATDSI) Simon Compaoré, a rencontré ce 16 février 2016 les responsables des trois réseaux de téléphonie au Burkina. Représentés par les Directeurs généraux, Sidi Mohamed Naïmi pour Onatel, Ben Cheick Haïdara pour Airtel et Dimitri Ouédraogo pour Telecel Faso, il

Simon Compaoré : «Tout le monde sera fouillé »

Posté par - 26 janvier 2016

Les transporteurs devront s’attendre à des mesures « strictes ». Le ministre des transports et le ministre de la sécurité intérieure ont rencontré les syndicats des transporteurs l’après-midi de ce mardi 26 janvier 2016 pour le leur signifier. C’était dans les locaux de la mairie centrale de Ouagadougou. Ce que Simon Compaoré   Burkina24 Plus de « laisser

Fêtes de fin d’année : L’appel et les mesures du ministre de la sécurité

Posté par - 22 décembre 2015

Ceci est un communiqué du ministre délégué à la sécurité sur les mesures de sécurité à l’occasion des fêtes de fin d’année. A l’orée des fêtes de fin d’année, on assiste à une certaine recrudescence des actes d’incivisme routier avec pour conséquences, de nombreux accidents de la circulation routière dont le bilan humain et matériel

Burkina : Le couvre-feu suspendu du 23 au 25 décembre 2015

Posté par - 22 décembre 2015

Le ministre délégué à sécurité Alain Jean-Claude Zagré a annoncé dans un communiqué ce 22 décembre 2015 que le couvre-feu est suspendu les nuits du 23, 24 et 25 décembre 2015 afin de permettre la célébration des fêtes du Maouloud et de Noël. Le couvre-feu entrera à nouveau en vigueur à partir du 26 décembre

Fêtes de fin d’année : L’usage des pétards interdit par le gouvernement

Posté par - 15 décembre 2015

Dans un communiqué rendu public le lundi 14 décembre, le ministre délégué chargé de la sécurité informe la population burkinabè que l’usage des pétards et autres explosifs similaires à l’occasion des fêtes de fin d’année, est interdit sur toute l’étendue du territoire national. « Par conséquent, tout en souhaitant à toutes et à tous, de bonnes

Insécurité, menace terroriste : Les mesures prises par le Burkina

Posté par - 19 octobre 2015

Dans la période de janvier à août 2015, 371 cas d’attaques à main armée ont été recensés dans la seule ville de Ouagadougou. Des attaques d’individus jusque-là non identifiés contre des postes de gendarmerie ont fait quatre morts parmi les gendarmes. Quelles sont mesures prises par le gouvernement burkinabè pour faire face au grand banditisme

Burkina : Il est désormais interdit de circuler avec des véhicules aux vitres teintées ou sans immatriculation

Posté par - 14 octobre 2015

Ceci est un communiqué conjoint des ministères de la défense, des transports et de la sécurité, portant interdiction de circuler avec des véhicules aux vitres teintées ou sans plaque d’immatriculation. Les Ministres chargés de la Défense, de la Sécurité et des Transports informent les conducteurs de véhicules automobiles non munis de plaques d’immatriculation et ceux

Burkina: Les zones à risque d’insécurité, selon la France

Posté par - 13 octobre 2015

La France a publié à l’adresse de ses ressortissants voulant se rendre au Burkina une cartographie des zones à risque d’insécurité. Les zones frontalières avec le Mali, le Niger et une partie de la Côte d’Ivoire sont marquées au rouge et “formellement déconseillées” aux voyageurs. Le reste du territoire burkinabè est placé sous “vigilance renforcée”.

Ministère de la sécurité : Bientôt un nouveau ministre

Posté par - 12 octobre 2015

Après le limogeage de Sidi Paré, le ministère en charge de la sécurité est toujours en attente d’un nouveau patron… délégué. Celui qui détient en ce moment ce portefeuille, en l’occurrence le Président du Faso Michel Kafando, a assuré que ce vide sera bientôt comblé, a appris Burkina24 auprès de la direction de la communication

Forces de sécurité : 2809 nouveaux agents en rang serré pour servir la Nation

Posté par - 31 juillet 2015

L’Ecole nationale de police vient de livrer sa dernière cuvée, forte de 2809 membres. Ces nouveaux agents de police, lors de la cérémonie de sortie officielle, ce vendredi 31 juillet 2015, ont pris pour nom de baptême ‘’Ouedraogo Pingwendé Eméline’’, une façon pour eux de rendre hommage à l’un de leur camarade, décédé le 29

Situation nationale : La mise en garde du ministère de la sécurité

Posté par - 5 avril 2015

Ceci est un message du ministère en charge de la sécurité sur la situation nationale. Il fait état, entre autres, de velléités d’incendie et de saccage du Conseil national de la transition en vue d’empêcher le vote de la loi sur la révision du Code électoral.  Malgré les efforts inlassables du Gouvernement dans la mise

RSP : Les recommandations d’International Crisis Group

Posté par - 30 janvier 2015

Question sensible au Burkina. Le débat public ne l’effleure pas  beaucoup. Mais la réforme du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) est un réel problème et un potentiel danger pour la transition, comme l’a souligné le dernier rapport d’International Crisis Group, consacré au Burkina Faso. Pour le Groupe, la réforme du RSP fait partie des trois

Ministère de la sécurité : Deux factures pour un seul marché

Posté par - 14 janvier 2015

Que s’est-t-il passé dans ce marché de fourniture d’équipement de sécurité entre le ministère de l’administration territoriale et de la sécurité et la société Invoice-Ralph RCY International, effectué sous le ministre Jérôme Bougouma ? Il y aurait une odeur de surfacturation dans ce marché, qui comporte une livraison d’aérosol, selon nos confrères de Courrier Confidentiel.

Fêtes de fin d’année : La police est sur le pied de guerre

Posté par - 27 décembre 2014

Les fêtes de fin d’année s’accompagnent d’une montée de la courbe de l’insécurité au Burkina, surtout l’insécurité routière. Déjà pour la période des 24 et 25 décembre 2014, on a noté au total cent onze accidents(111) de la circulation pour quatre-vingt et huit (88) pour la même période de 2013. La police en appelle donc

Le ministre de la sécurité met en garde contre “le désordre”

Posté par - 8 décembre 2014

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, Auguste Denise Barry, a tenu un langage de fermeté ce 8 décembre 2014 lors d’un point de presse, sur les différentes manifestations qui émaillent le territoire depuis un certain temps.  Le ministre dit comprendre les raisons qui peuvent sous-tendre ces contestations.  «Jusque-là, vous

Nigéria-Boko Haram : Un accord de libération des 219 lycéennes conclu ce vendredi

Posté par - 17 octobre 2014

Un accord avec le groupe islamiste armé Boko Haram prévoyant un cessez-le-feu et la libération des 219 lycéennes enlevées mi-avril a été conclu, selon l’armée et la présidence nigérianes. « Un accord de cessez-le-feu a été conclu entre le gouvernement fédéral du Nigeria et Jama’atu Ahlis Sunna Lidda’awati wal-Jihad (groupe pour la prédication et le jihad,

Burkina : Sécurité, haut les mains !

Posté par - 29 septembre 2014

Le dialogue politique amorcé au palais présidentiel   a certes fait monter le mercure cette semaine. Mais ce qui aura le plus marqué les Ouagalais et les voyageurs, c’est certainement ces braquages à mains armées, dans lesquels deux Burkinabè ont perdu la vie.