Côte d’Ivoire : Le Président Ouattara a nommé 33 sénateurs

Posté par - 3 avril 2019

Le sénat inscrit dans la nouvelle constitution ivoirienne et dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 10 Avril prochain est désormais complet après la nomination de ses 33 derniers membres par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara ce mercredi 03 avril 2019. Le premier sénat de l’histoire de la Côte d’Ivoire a depuis cet

La Mauritanie officialise le changement de drapeau et la suppression du Sénat

Posté par - 17 août 2017

Le président Mohamed Ould Abdelaziz a promulgué le 15 août dernier plusieurs réformes constitutionnelles, avec notamment, le changement du drapeau national et la suppression du Sénat. Ces dispositions interviennent après que le Conseil constitutionnel ait validé les résultats du référendum du 5 août 2017.  Le nouveau drapeau mauritanien est caractérisé par l’ajout de deux simples bandes

A la découverte des candidats : Saran Sérémé

Posté par - 12 novembre 2015

Saran Séré Sérémé est née le 17 novembre 1968 à Ouagadougou. Titulaire d’un BAC série D, elle commence des études de médecine qu’elle abandonne plus tard à cause de ses activités militantes. En 1983, elle manifeste pour la libération du Premier ministre Thomas Sankara qui a été mis aux arrêts. A noter qu’elle est aussi

Burkina : La Constitution sera révisée le 3 novembre 2015

Posté par - 27 octobre 2015

Le Conseil national de la transition (CNT) a adopté ce 27 octobre 2015 en séance plénière le principe de la modification de la Constitution. Cette modification est inscrite à la séance du 3 novembre et devra porter sur le verrouillage de l’article 37 et la suppression du sénat. Sur les 82 votants à la séance

La société civile aux députés : «Ne vous rendez pas complices de cet attentat à la constitution »

Posté par - 21 octobre 2014

Une  dizaine d’organisations de la société civile burkinabè  ont dénoncé cet après-midi du 21 octobre à Ouagadougou, « un attentat à la Constitution » que prépare le pouvoir burkinabè en décidant de soumettre à l’Assemblée nationale un projet de loi portant révision de la Constitution en vue de convoquer un référendum. Pour elles, « l’heure n’est plus au

Révision de l’article 37 : Un projet de loi à l’Assemblée nationale pour convoquer un référendum

Posté par - 21 octobre 2014

La “fumée blanche” est sortie du palais présidentiel de Kossyam. Le Conseil extraordinaire des ministres de ce mardi 21 octobre 2014 a décidé d’introduire un projet de loi à l’Assemblée nationale en vue de convoquer un référendum sur la modification de l’article 37 de la Constitution, limitant à deux le nombre de mandats présidentiels. En

Burkina : Un Conseil des ministres extraordinaire ce vendredi

Posté par - 16 octobre 2014

Le gouvernement burkinabè se réunira, sauf changement de dernière minute, autour du Chef de l’Etat Blaise Compaoré pour tenir une session extraordinaire du Conseil des ministres, ce 17 octobre 2014, a appris  Burkina 24. Rien n’a encore officiellement filtré sur la tenue et l’ordre du jour de cette session, qui se tient moins de trois

Assimi Kouanda : « L’opposition a mis unilatéralement fin au dialogue »

Posté par - 7 octobre 2014

La majorité présidentielle ne démord pas. C’est l’opposition politique qui a, « une fois de plus », mis fin au dialogue inclusif et ce, de façon « unilatérale ». Assimi Kouanda, secrétaire exécutif du CDP, l’a signifié lors d’un point de presse ce 7 octobre, déclarant néanmoins que la majorité reste disponible au dialogue.

Dialogue Opposition-Majorité : Cinq points capitaux au centre des discussions

Posté par - 29 septembre 2014

L’opposition et la majorité se sont retrouvées ce lundi  29 septembre 2014 au palais présidentiel de Kossyam. Elles ont défini cinq points qui  seront discutés dans le dialogue initié par le Chef de l’Etat. A l’issue de près de trois heures de conciliabules ce lundi 29 septembre, un document de cadrage comportant les cinq principaux points

Dialogue opposition-majorité : Voici les 5 points qui seront en discussion

Posté par - 29 septembre 2014

L’opposition et la majorité se sont retrouvées ce lundi  29 septembre 2014 au palais présidentiel de Kossyam pour définir les points qui  seront discutés dans le dialogue initié par le Chef de l’Etat. A l’issue de  près trois heures de conciliabules, cinq points ont été arrêtés pour faire l’objet des discussions, et livrés par Zéphirin

Dialogue à Kossyam : Des députés invitent l’opposition à une « extrême prudence »

Posté par - 27 septembre 2014

Chat échaudé craint l’eau froide. Telle peut être caricaturé le sentiment des députés du groupe parlementaire Alternance-démocratie-justice (ADJ). A l’occasion de leurs deuxièmes journées parlementaires, ils n’excluent pas que les concertations en cours au palais présidentiel entre la majorité et l’opposition ne cache une  « ruse » du Chef de l’Etat, et appellent par conséquent la délégation

Dialogue opposition-majorité: Le canevas sera fixé le 25 septembre

Posté par - 24 septembre 2014

On en saura un peu plus sur les contours du cadre de dialogue que propose le  Chef de l’Etat à l’opposition et  à la majorité pour régler les questions touchant à la limitation des mandats présidentiels au Burkina. Selon une déclaration du Chef de file de l’opposition politique, parvenue à Burkina 24  et faisant le

Dialogue : Le président du Faso rencontre l’opposition le 25 septembre

Posté par - 23 septembre 2014

L’opposition sera reçue le 25 septembre 2014 au palais présidentiel de Kossyam, selon des sources proches du dossier. Cette rencontre s’inscrit dans le dialogue qu’a décidé d’instaurer Blaise Compaoré avec la classe politique pour discuter des questions qui divisent actuellement, notamment sur la modification de la constitution concernant la limitation des mandats présidentiels. Ce mardi,

Situation nationale : Blaise Compaoré choisit de dialoguer

Posté par - 23 septembre 2014

Le président du Faso, Blaise Compaoré, va initier des pourparlers entre les acteurs de la classe politique burkinabè sur la question de la limitation des mandants présidentiels au Burkina. Il a fait part de son intention à la majorité politique, à l’opposition et au Front républicain, ce 23 septembre 2014 au palais présidentiel.

Situation nationale : Le président du Faso reçoit l’opposition et la majorité le 23 septembre

Posté par - 19 septembre 2014

 Le Président du Faso, Blaise Compaoré, reçoit, en effet, le 23 septembre prochain, l’opposition et la majorité politique, séparément.  C’est l’information que donne un communiqué de la Direction de la Présidence du Faso, publié ce 19 septembre. “Dans le cadre du dialogue politique national, Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, reçoit le

Les sermons du vieux Yelmighan : Jeune, réveille-toi !

Posté par - 1 septembre 2014

On ne sait plus quoi dire dans ce Faso là ! La stratégie des « oui, oui, oui » et celle des « non, non et non » se ressemble. Tout a commencé par le Sénat. « Oui au Sénat », puis en face, « non au Sénat ». Après avoir dit que les marches n’ont jamais changé une loi, l’homme fort autoproclamé du

Assimi Kouanda à l’opposition : “Allons devant le peuple”

Posté par - 23 août 2014

« Ceux qui  rêvent et prétendent qu’ils ont la majorité du peuple, qu’ils sont des démocrates, allons-y devant le peuple pour que le peuple choisisse », a déclaré Assimi Kouanda, Secrétaire exécutif du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir, lors d’un meeting des militantes du parti ce 23 août à Ouagadougou.  

Le « Mouvement Soyons Sérieux » pour des informations… « sérieuses »

Posté par - 31 juillet 2014

Le Mouvement Soyons Sérieux(MSS) a tenu une conférence de presse ce jeudi 31 juillet 2014 pour marquer sa création. Ce mouvement est une organisation de la société civile dont la mission est de contribuer de façon significative à l’édification d’une population informée,  engagée et responsable, affirment ses créateurs.

Non au référendum : « A Dori, c’est le CDP qui est l’opposition » (Arba Diallo)

Posté par - 6 juillet 2014

Après Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, c’était au tour de la ville de Dori d’abriter un meeting des partis de l’opposition politique burkinabè pour dire non à un éventuel référendum. Dénommée ‘’Rassemblement populaire contre le Référendum’’, la manifestation tenue ce samedi 5 juillet au matin sur la Place du Haut Commissariat de la ville a drainé des

Si Blaise Compaoré ne se présente pas en 2015, « le CDP a un plan B » (Aly Badra Ouédraogo)

Posté par - 25 avril 2014

Le débat politique au Burkina s’angle aussi autour de l’éventuelle non participation du président Blaise Compaoré à la course pour la présidentielle 2015. Dans ce « si » le Président ne se présente pas, apparaît l’éventualité d’un candidat autre que lui pour le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Pour ceux qui pensent que le

Burkina : La médiation “a échoué” (Jean-Baptiste Ouédraogo)

Posté par - 10 mars 2014

Face à l’intransigeance de la majorité et de l’opposition, le groupe de médiation auto-saisi a déclaré ce lundi 10 mars 2014 avoir “échoué” dans sa tentative de concilier les positions et de permettre au Burkina, une sortie de crise. Le groupe de médiation “a échoué”, a déclaré le président Jean-Baptiste Ouédraogo ce lundi. Mais il

Médiation interne : Le 3e face-à-face se termine en queue de poisson

Posté par - 10 mars 2014

Le 3e face-à-face entre la majorité et l’opposition dans le cadre des négociations initiées par le groupe de médiation interne, ce 10 mars 2014, a buté sur le mandat exigé par l’opposition. La majorité n’a pas produit le mandat en question, amenant à mettre fin aux travaux une heure après leur début. La reprise des

Médiation interne : « L’opposition reste ferme sur son exigence d’un mandat »

Posté par - 6 mars 2014

La Médiation interne, dirigée, par l’ancien Président Jean-Baptiste Ouédraogo, a convoqué l’opposition et la majorité à la table des discussions le 10 mars prochain. L’opposition ira, affirme son Chef de file, Zéphirin Diabré lors d’un point de presse ce 6 mars 2014. Cependant, si la majorité ne présente pas un mandat du Président Blaise Compaoré,

Situation nationale : le PDS/Mètba informe ses militants du Kadiogo

Posté par - 1 mars 2014

Le bureau politique du Parti pour la démocratie et le socialisme, parti des bâtisseurs (PDS/Mètba) a organisé une Assemblée générale avec les responsables des structures de base du parti dans le Kadiogo, le 1er mars 2014 à Ouagadougou au siège du parti. L’objectif de cette rencontre, explique le Premier vice-président du parti, Etienne Traoré, est

Le Front républicain « passera bientôt à l’offensive »

Posté par - 14 février 2014

Le Front républicain « passera bientôt à l’offensive » ont annoncé ses responsables lors d’une conférence de presse ce 14 février 2014 à l’occasion de laquelle la coordination du Front, co-présidée par Assimi Kouanda pour la majorité et Me Hermann Yaméogo pour l’opposition, a été présentée.  La liste des partis politiques membres du Front a également été

« La transition démocratique est une aberration dans le contexte actuel du Burkina Faso », selon le CADRe

Posté par - 11 février 2014

Le Cadre de Réflexion et d’Actions Démocratiques (CADRe) dénonce, dans cette déclaration, la proposition d’ouverture d’une transition démocratique après la fin du mandat du Président du Faso proposée par le groupe de médiation dans le cadre des négociations qu’il a engagées entre la majorité et l’opposition. Le Burkina Faso connaît depuis quelques mois des soubresauts

Pourquoi l’alternance est-elle inéluctable, maintenant ?

Posté par - 7 février 2014

Les événements politiques actuels, comme chacun d’entre nous a pu le constater, ont fait couler beaucoup d’encre aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du  pays. Nous avons assisté à une profusion d’argumentaires tant péremptoires que passionnés. Dans ce climat où le moindre fait politique exaspère les passions, nous avons eu droit à des analyses venant de politiciens, de