Accusé Seydou Soulama : «  Ma place, c’est au combat ! »

Posté par - 11 juillet 2019

A la suite des plaidoiries des avocats du colonel-major Boureima Kéré et « du dernier mot » de celui-ci à la barre lors de l’audience du 10 juillet 2019 du procès du Coup d’Etat de septembre 2015, le soldat de 1ère classe Soulama Seydou a été appelé pour son ultime message. Muni d’une feuille de papier A4