Subventions publiques à la santé : « Des cas de mauvaises pratiques » relevées par une commission d’enquête parlementaire

Posté par - 11 juillet 2012

Les subventions publiques  accordées par l’Etat burkinabè pour permettre la gratuité et l’accès à  certains soins médicaux (accouchements, ARV, urgences sans prépaiement, etc.), ne sont pas totalement bien gérées sur le terrain. C’est l’une des conclusions auxquelles ont abouti les membres de la commission d’enquête parlementaire sur les subventions publiques et présentées à la presse