Hausse du prix du sucre : La SN-SOSUCO s’explique

Posté par - 15 novembre 2016

Le ministère du commerce, à travers la direction du contrôle économique et de la répression des fraudes, accompagnée de la direction générale de la SN-SOSUCO, a animé une conférence de presse le lundi 14 novembre 2016 à Bobo-Dioulasso pour expliquer les raisons de la hausse du prix du sucre constatée sur le marché national. Depuis

Les conséquences de boissons gazeuses ou sucrées sur notre santé

Posté par - 14 avril 2016

A l’instar de l’alcool, les boissons gazeuses ou autres boissons sucrées ont aussi leur effet pervers sur notre santé. Voici les effets négatifs de la “Sucrerie” comme nous l’appelons communément en Afrique de l’ouest, sur notre corps selon des scientifiques. Un détour vers la composition de base des sodas Les boissons gazeuses sont composées à base d’eau,

« Je demande à la SOSUCO de baisser le prix de son sucre »

Posté par - 31 mars 2015

La société nationale – Société sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO) est au bord de la faillite. Dans cette optique, la ligue des consommateurs du Burkina et les Associations des consommateurs du Burkina attendent du gouvernement qu’il suspende l’importation du sucre le temps d’un instant pour permettre à la SOSUCO de commercialiser son stock disponible. Une

Situation de la SOSUCO : L’appel de détresse des associations de consommateurs

Posté par - 29 mars 2015

La SN-SOCUCO, société burkinabè de production de sucre, est au bord de la faillite. Elle n’arrive plus à écouler sa production. L’inondation du marché par le sucre importé en serait la cause. Dans cet appel, les associations de consommateurs s’adressent aux autorités et proposent des solutions pour sortir la SOSUCO de sa détresse. Nous avons

Ramadan au Burkina : Trois marques de sucre courtisent les Ouagalais

Posté par - 9 juillet 2014

Trois principales marques de sucres se disputent le marché burkinabè en ces temps de jeûne musulman. Il s’agit du sucre burkinabè produit par  la Nouvelle Société Sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO) et celui de deux structures sucrières françaises Béghin Say et St Louis. Comment se comportent-ils sur le marché ouagalais aux yeux de la population